Une climatisation Inverter et une climatisation réversible, est-ce la même chose ? Où installer les unités intérieures et extérieures d’une clim ? Est-ce qu’une climatisation peut chauffer aussi efficacement qu’un chauffage ? Aujourd’hui, nous répondons à vos questions les plus fréquentes sur la climatisation.

Qu’est-ce qu’une clim Inverter ?

Dans un climatiseur, un surplus de consommation est dû au moteur de la clim qui s’arrête et redémarre sans arrêt. C’est ce problème que la technologie Inverter permet de contourner. Elle évite en effet les pics de consommation d’énergie à chaque redémarrage de la clim.

Comment ça fonctionne ? Pour maintenir une bonne température de confort dans le logement, le compresseur de la climatisation tourne en continu et adapte sa puissance en fonction des besoins.  La technologie Inverter permet ainsi de réaliser jusqu’à 25% d’économies d’énergie comparé aux modèles classiques. Elle prolonge aussi la durée de vie du moteur qui est également moins bruyant. Cette technologie équipe fort logiquement tous les climatiseurs Atlantic !

Quelle est la différence entre clim Inverter et clim réversible ?

Le point est fait sur la technologie Inverter, voici maintenant ce qui se cache derrière le terme « clim réversible ». Les climatisations réversibles sont des modèles du type pompe à chaleur (PAC Air/Air) qui permettent de bénéficier de 2 modes : rafraichir ou chauffer. En été, la clim réversible prélève la chaleur à l’intérieur du logement pour la rejeter à l’extérieur, la température peut ainsi baisser de 2 à 4 degrés. En hiver, la climatisation passe en mode chauffage et prélève les calories de l’air ambiant extérieur pour réchauffer l’intérieur.

Il existe plusieurs modèles de clim réversible qui peuvent s’adapter à de nombreuses configurations de logement : monobloc (en un seul bloc), monosplit (une unité intérieure et une extérieure), multisplit (une unité extérieure et plusieurs à l’intérieur). Allez jeter un coup d’œil à cet article sur les climatisations réversibles, nous y détaillons tout.

Une clim réversible est-elle suffisante pour chauffer efficacement un logement ?

Une climatisation réversible à l’avantage de vous offrir un confort thermique homogène tout au long de l’année. Donc, oui, la clim réversible chauffe correctement et en plus grâce à une énergie propre et disponible gratuitement (les calories de l’air).

Mais il est vrai que les PAC air/air ne sont pas adaptées lorsque vous habitez dans une zone où les conditions météorologiques sont particulièrement rudes en hiver. En dessous de 0°C, la PAC n’est plus assez efficace pour vous chauffer et vous aurez besoin d’un chauffage d’appoint pour prendre le relais. On conseille également d’installer des climatisations réversibles uniquement dans des logements correctement isolés (fenêtres, toiture, combles, murs…). En effet, les PAC étant tout de même moins puissantes qu’une chaudière classique, il leur faut un environnement sans déperdition de chaleur afin de garantir des performances économiques optimales.

Comment choisir l’emplacement des unités intérieures ?

Puisque la climatisation a pour objectif d’améliorer votre confort thermique, c’est bien dans les pièces de vie que vous devez les installer (salon, chambres, bureau…). Il vous faudra notamment identifier celle qui sont les plus « invivables » lors de périodes caniculaires.

Comme pour le chauffage, il faut veiller à ce que les unités intérieures soient placées dans un endroit dégagé pour leur permettre de diffuser de l’air chaud ou froid dans toute la pièce. Par exemple, les unités murales se placent soit en haut à une dizaine de centimètres du plafond ou bien en bas au-dessus des plinthes comme un chauffage lambda. Pour les climatisations gainables (installées dans des constructions neuves ou lors de gros travaux de rénovation), les grilles sont placées dans les faux-plafonds. C’est le modèle le plus discret du marché.

Est-il possible de cacher une unité extérieure ?

Oui et en plus, cette solution peut permettre de réduire les nuisances sonores de l’unité extérieure. Vous pouvez donc habiller cette dernière d’un cache clim mais il faut veiller à choisir le bon modèle car il ne doit en aucun cas gêner la circulation de l’air. Le débit d’air de l’échangeur doit être toujours au maximum afin que votre climatisation offre le meilleur rendement.

Stéphanie Agnès © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :