La climatisation est un équipement de confort appréciable au quotidien mais encore faut-il bien choisir son modèle ! Alors, pour ne pas commettre d’impair, suivez nos conseils en la matière…

Avoir une climatisation quand il fait particulièrement chaud l’été, c’est très agréable ! Mais pour en retirer un maximum de bénéfices, il est primordial de bien choisir son équipement. Afin de gagner en confort en toutes saisons, optez pour un climatiseur réversible. Il soufflera le chaud en hiver et le froid en été, tout en vous garantissant confort et économies d’énergie.

Climatisation : les points clés à surveiller

Premier point clé à prendre en compte dans le choix de votre appareil : le SCOP, autrement dit le coefficient de performance saisonnier de votre climatisation. Plus le SCOP est élevé, plus l’équipement sera performant et économe en énergie. Il s’agit tout simplement du rapport entre ce que le climatiseur produit (de la chaleur en hiver), et ce qu’il coûte (sa consommation énergétique). Le SCOP est visible sur l’étiquette énergétique des produits. Il permet de classer les appareils de G (la moins bonne note) à A+++ (la meilleure note). Par exemple, si votre climatiseur réversible affiche un SCOP de 4,4, en période de chauffe, il consommera 1kWh pour produire en moyenne 4,4 kWh de chauffage.

Deuxième point à surveiller : le SEER (Seasonal Efficiency Energy Ratio) de votre climatiseur réversible. Il s’agit de la performance de votre appareil en été, autrement dit de son efficacité frigorifique. Il est également visible sur l’étiquette énergétique, à côté du SCOP. Par exemple, si votre climatiseur réversible affiche un SEER de 5,7, il consommera 1 kWh en période estivale pour produire 5,7 kWh de climatisation.

Troisième point à contrôler : le niveau sonore du climatiseur. Sachez que de nombreux modèles disposent d’un mode silencieux, offrant un niveau sonore inférieur à 21 dB, soit moins qu’un réfrigérateur ! Dans tous les cas, privilégiez les modèles bénéficiant de la technologie Inverter, moins bruyante, modulant sa vitesse en fonction de la température de consigne. Sachez enfin que les modèles multi-splits (comportant une unité intérieure et une unité extérieure) sont plus discrets que les monoblocs.

Le climatiseur DC Inverter multi-splits d’Atlantic, une solution design et très compacte.

Climatisation : les astuces pour une installation en toute discrétion

Avoir une climatisation discrète, se fondant dans votre intérieur, c’est tout à fait possible ! Plusieurs solutions existent, à l’instar des solutions de clim gainables où les unités intérieures sont dissimulées dans un faux plafond. Ici, votre climatisation se fait totalement invisible. Le « must » en matière de discrétion !

Vous pouvez également opter pour des unités intérieures compactes, à installer en bas des murs, comme un radiateur. Ou encore pour des consoles murales se plaçant quant à elles généralement au-dessus des portes.

Pour l’installation, comptez entre 3 et 4 jours pour équiper toute votre maison avec des modèles muraux et les consoles. Le délai atteint 4 à 5 jours pour une solution gainable.

Dans tous les cas, demandez conseils à un installateur qualifié ! Il saura vous conseiller au mieux sur l’équipement adapté à vos besoins.

Aurélie Charpentier © AdC – L’Agence de contenu

A lire aussi dans le Magazine :