DossierBien à la Maison

Comment déménager en prenant soin de votre animal de compagnie ?

  • Mis à jour le 20.05.2022
  • Temps de lecture : 2 min

Vous envisagez un déménagement prochain mais vous ne savez pas comment vous organiser avec votre animal de compagnie? Comment le préparer et favoriser son adaptation ? La rédaction de « Bien chez moi » vous propose quelques pistes à suivre pour vous aider !

Nous vous partagions l’information il y a peu : 1 foyer français sur 2* accueille au moins un animal de compagnie. Un peu comme nous, un déménagement peut les stresser et ils peuvent avoir du mal à s’adapter à ce changement.

1/ La préparation du déménagement 

Pendant que vous démontez vos meubles et classez vos affaires dans des cartons, n’hésite pas à associer votre animal de compagnie de manière ludique à cette activité. Par exemple, si vous avez un chat, vous pouvez lui mettre à disposition un carton vide dans lequel il s’amusera allègrement à sauter.

Si c’est possible, il est fortement recommandé de faire découvrir votre futur logement à votre petite bête. Elle pourra ainsi se familiariser avec les lieux en marquant son territoire et retrouver son odeur sur certaines surfaces lors de l’emménagement, ce qui la mettra immédiatement en confiance.

Dernier point auquel penser en amont : la puce électronique. Détectables par tous les vétérinaires, ces puces contiennent toutes les informations de l’animal et de son propriétaire, ce qui facilite les démarches pour vous retrouver, si jamais ce dernier s’égare dans son nouveau quartier.

2/ Le jour J 

Toute personne qui a déjà dû superviser un déménagement sait à quel point cette épreuve relève tant du sprint que du marathon. Ce moment généralement stressant parce qu’on ne sait plus quel carton va dans la cuisine ou dans la chambre le sera également pour votre animal. Ainsi, si vous le pouvez, n’hésitez pas à le confier à une tierce personne : amis, voisins, service de gardiennage, différentes options peuvent s’offrir à vous.

Ampoule

Bon à savoir !

Pour savoir si votre animal est stressé, soyez vigilant à ses possibles changements de comportement. Il peut s’agir par exemple de perte de poils ou d’absence d’appétit.

3/ L’installation dans le nouveau cocon

Pour permettre à votre petite bête de ne pas voir tous ses repères chamboulés, tentez autant que possible de reproduire un environnement similaire à votre ancien logement. Cela est valable tant sur l’aménagement de son espace, son couffin s’il en a un par exemple, que sur les rythmes de vie quotidienne, à savoir les horaires de sortie ou ceux des repas.

Hormis toutes ces recommandations, sachez que votre vétérinaire peut également vous fournir un anti-stress à faire ingérer à votre animal, ou des produits spécifiques à chaque espèce. C’est par exemple le cas du spray de phéromones, soit une substance olfactive sécrétée par les chats, mais aucunement dérangeante pour nous car imperceptible par les êtres humains.

* Enquête FACCO/KANTAR TNS (automne 2020)