Vous avez besoin d’espace en plus mais pas question de déménager pour autant ? Deux options s’offrent à vous : l’aménagement des combles ou la création d’une extension. Ces solutions sont de plus en plus utilisées pour agrandir et maximiser son espace à vivre. Comment réussir vos travaux d’agrandissement ? On vous aide à y voir plus clair !

Créer de la surface en plus

Aménager les combles permet de tirer parti d’un espace inutilisé de votre maison pour en faire une toute nouvelle pièce au charme incontestable, blottie sous le toit ! Vous pouvez y créer n’importe quel type de pièce, lumineuse et confortable. Si la charpente est traditionnelle, le projet est simple et consiste à aménager l’espace tout simplement. En revanche, les charpentes industrielles ou fermettes constituent des combles perdus. Pour les aménager, il faut alors réaliser des travaux de plus grande ampleur en restructurant et renforçant la charpente. Dans les deux cas, vérifiez bien la solidité du plancher s’il y en a un, sinon construisez un sol adapté à une pièce de vie. Pour l’extension ou la surélévation, il s’agit alors d’une nouvelle construction, le plus souvent en bois car plus rapide et légère à monter. Le tout est de bien prévoir l’emplacement ainsi que la communication avec la maison, pour que ce nouvel espace fasse partie intégrante de l’habitation.

Quelles démarches ?

L’augmentation de la surface habitable implique au préalable quelques démarches administratives. Pour ce qui concerne l’aménagement des combles, si la surface créée est inférieure à 20 m², une déclaration préalable de travaux suffit. Au-delà, il vous faudra déposer un permis de construire. D’autre part, si la surface totale de la maison dépasse les 170 m² avec cette nouvelle pièce, il vous faudra faire appel à un architecte. Pour une extension, ces seuils passent à 40 m² (pour la surface créée) et 150 m² (pour la surface totale). Dans les deux cas, intégrez aussi à votre projet le respect des règles de servitude de vue. Vous allez en effet créer de nouvelles fenêtres, mais cela n’est possible que si elles sont à plus d’1,90 m de votre voisin en vue droite et 0,6 m en vue oblique.

Aménager ses combles : quelles aides financières ?

Vous pouvez bénéficier d’aides à l’amélioration et à la transformation de l’habitat. Leur montant dépend de la surface créée, des caractéristiques et des performances énergétiques de l’aménagement, mais aussi du budget engagé. Il s’agit d’aides de l’Anah, d’aides locales ou encore des aides de l’État. Pour en bénéficier, il est nécessaire de faire appel à des professionnels RGE. Par exemple, l’Anah peut vous faire profiter d’une étude de faisabilité gratuite, en plus d’une aide financière pour les travaux de plus de 1500 € !

Bien isoler et ventiler

Bien isoler ce nouvel espace est primordial, non seulement pour le confort thermique mais aussi pour des questions d’économie d’énergie. Lors de l’aménagement des combles, il faut donc être très attentif à bien isoler pour l’hiver mais également pour l’été. Cette pièce est en effet très soumise au climat extérieur :  c’est par le toit que 30 % des pertes énergétiques de la maison ont lieu, s’il est mal isolé ! Ainsi, il faut créer une enveloppe étanche à l’air, puis isoler dans les rampants, au plafond, sans oublier les pignons. L’épaisseur de l’isolant doit être suffisante pour apporter une bonne performance thermique, mais pas non plus trop importante pour ne pas empiéter sur la surface à vivre.

La ventilation est enfin primordiale afin de conserver une atmosphère saine, réguler l’hygrométrie, préserver les matériaux d’isolation et maintenir une température agréable en toute saison. En extension, surélévation ou dans des combles aménagés, la solution la plus performante est la VMC double flux car elle permet une ventilation efficace, sans perdre de chaleur en hiver. Si la hauteur sous plafond ou la superficie de vos combles est réduite, une solution gain de place sera plus judicieuse. Orientez-vous alors vers une ventilation simple flux autoréglable et intelligente, à l’image d’Autocosy IH Flex d’Atlantic. Très compacte, elle est précisément adaptée aux espaces réduits, en rénovation !

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :