Un déménagement est toujours une étape clé de la vie, qui peut se révéler à la fois enthousiasmante et angoissante. 82% des Français avouent être stressés par un changement de logement, selon une étude d’OpinonWay pour l’Officiel du déménagement. Voici quelques conseils pour déménager sereinement et garantir son confort thermique !

Déménagement : les démarches à effectuer

Si le déménagement permet dans la majorité des cas de s’installer dans un logement plus vaste, les changements administratifs nécessaires à cette évolution restent fastidieux. Pour s’en sortir, on dresse une liste des organismes à contacter et on procède par méthode ! Le préavis pour quitter un logement en location est de 3 mois, on veille donc à envoyer son courrier de résiliation de bail en recommandé avec accusé de réception. Un mois avant le départ, on signale son changement d’adresse à sa banque, aux impôts, à la CAF, à sa mutuelle, son fournisseur Internet, opérateur de téléphonie mobile… On organise le suivi du courrier auprès de la Poste (comptez une quarantaine d’Euros pour une réexpédition pendant six mois).  Et l’on contacte son assureur pour modifier son contrat d’assurance habitation afin d’être couvert dès son installation. On signale également le changement de logement à son fournisseur d’électricité et gaz et l’on n’oublie pas d’effectuer le relevé de consommation avant son départ pour l’établissement de la facture de résiliation de son ancien contrat. Naturellement, on souscrit un nouveau contrat pour son futur nid douillet !

Déménager : gérer les questions pratiques

Pour un déménagement serein, il est important de savoir quelle sera l’organisation le Jour J : aide des amis et de la famille ou recours à une entreprise ? Dans ce second cas, veillez à demander des devis détaillés deux mois à l’avance et renseignez-vous sur le sérieux des sociétés contactées (justificatif d’assurance couvrant les risques pendant le chargement, déchargement et transport). Faites venir les professionnels chez vous avant le déménagement afin qu’ils soient préparés aux éventuelles particularités de votre immeuble (absence d’ascenseur, cage d’escalier étroite…). Faites enfin le point sur votre équipement en cartons ! Deux options : les récupérer gratuitement auprès de commerçants ou proches ou bien les acheter auprès du déménageur. Dernier conseil pratique à ne pas négliger : faire du tri. Un à deux mois avant le départ, jetez, donnez ou vendez ce que vous ne souhaitez pas conserver. Ce sera toujours ça de moins à emballer et porter !

L’anticipation, la clé d’un déménagement serein !

Déménagement et équipements de confort thermique

Pour une installation confortable et une bonne maîtrise de son budget, il est important de poser quelques questions au vendeur du logement ou au locataire vous ayant précédé. Savoir quel est le montant des factures d’électricité est important si le chauffage est assuré par des radiateurs. Dans l’hypothèse d’un achat immobilier en particulier, sachez qu’il peut être rentable de remplacer des convecteurs anciens au profit de radiateurs à chaleur douce connectés : vous pourrez réaliser des économies substantielles grâce aux nombreuses fonctionnalités et innovations offertes par ces appareils ! Si la maison est équipée d’une ancienne chaudière fioul ou gaz, renseignez-vous également sur le budget annuel. Il pourra là encore être judicieux de planifier le remplacement de l’appareil pour adopter une chaudière gaz à condensation, hybride ou encore une pompe à chaleur. Différentes aides financières existent pour faciliter cet investissement (CITE, éco-PTZ, Programme « Habiter mieux » de l’ANAH, Prime énergie…).

Enfin, assurez-vous que le chauffe-eau est correctement dimensionné pour couvrir les besoins de votre famille (comptez une moyenne de 40 à 60 litres par jour et par personne) et renseignez-vous sur la présence d’un système de ventilation au sein du logement. Cet équipement est nécessaire pour garantir une bonne qualité d’air intérieur !

Noëlle Hermal © AdC – L’agence de contenu

A lire aussi dans le Magazine :