Chaque année, le chèque énergie est adressé à 5,5 millions de ménages en France, sur conditions de revenus. Cette aide financière vise à soutenir les foyers les plus modestes dans le paiement de leurs factures d’électricité. Elle peut aussi être utilisée dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique. Le point sur les modalités 2021 !

Chèque énergie : c’est automatique

Contrairement à MaPrimeRénov’ ou aux Certificats d’Economies d’Energie, qui nécessitent d’effectuer des démarches, le Chèque énergie est attribué automatiquement aux ménages bénéficiaires. Chaque année, ils sont 5,5 millions à le recevoir au printemps. Cette année, l’envoi des chèques s’effectuera entre le 29 mars et le 30 avril, selon votre département. Le calendrier est à consulter sur le site dédié à cette aide financière.

A quoi sert le chèque énergie ?

Ce chèque d’un montant de 48€ au minimum et de 277€ au maximum, peut être utilisé pour payer directement en ligne vos dépenses d’électricité ou de gaz naturel auprès de certains fournisseurs d’énergie. Certains travaux visant à l’amélioration de la consommation d’énergie de votre logement peuvent aussi être financés, en partie, par ce chèque.

Chèque énergie 2021 : quelles nouveautés ?

Les bénéficiaires peuvent désormais demander la pré-affectation du chèque afin que son montant soit directement déduit de leur facture de gaz ou électricité, dans les prochaines années. Si cela vous intéresse, il suffit de cocher la case « pré-affectation » sur votre chèque avant de l’adresser à votre fournisseur.

Par ailleurs, les bénéficiaires logeant en EHPA, EHPAD, résidences autonomie, ESLD (Etablissements de Soins de Longue Durée) ou USLD (Unités de Soins de Longue Durée) peuvent cette année utiliser le chèque énergie pour payer leur établissement. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter le site Chèque énergie !

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :