DossierHabitat écologique

Tout savoir sur les toitures écologiques et durables

  • Mis à jour le 09.09.2022
  • Temps de lecture : 4 min

La maison écoresponsable représente un avenir serein pour l’habitat et la planète. Et cela ne se joue pas uniquement dans le choix d’équipements de confort thermique moins énergivores, ou l’utilisation de panneaux solaires ! La toiture joue elle aussi un rôle dans le développement durable ! Dites adieu aux bardeaux d’asphalte à l’empreinte écologique démesurée et bonjour aux toitures écologiques.

Pour vous accompagner dans votre choix, la rédaction de Bien chez moi vous propose de découvrir les 7 alternatives pour une toiture respectueuse de l’environnement.

1/ La toiture en tuiles

Utilisé depuis l’Antiquité, cette de toiture est très courante en France. Il en existe différents types en béton ou en bois mais la terre cuite est l’option la plus écoresponsable. Ce qui lui donne cette couleur rouge, c’est grâce à la terracotta qui est le principal constituant de cette toiture. Les avantages des tuiles sont nombreux : résistante, durable avec une durée de vie allant de 30 à 50 ans. Toutefois il faut vérifier en amont que la charpente puisse supporter le poids des tuiles.

2/ Les bardeaux métalliques

Principalement composée de matériaux recyclés et 100 % recyclables, cette toiture étanche supporte bien les intempéries et son entretien est très peu contraignant. Avec une durée de vie de plus de 50 ans, cet investissement vous permettra de garder votre toiture 5 à 6 fois plus longtemps qu’une toiture en bardeaux d’asphalte.

3/ La toiture en bois

Les bardeaux en bois de cèdre et de mélèze sont réputés pour être très résistants à l’humidité et peu sensibles au vent. Par ailleurs, leur apparence naturelle offrira un aspect original à la toiture de votre maison. Et n’ayez crainte : des produits de teinture peuvent être appliqués directement sur le bois pour vous prémunir de toute présence de nuisibles rongeurs de bois.

Attention : cette option n’est pas autorisée dans toutes les régions à cause des risques d’incendies. Alors n’hésitez pas à vous renseigner sur les réglementations de votre commune !

© Pinterest

4/ Toit recyclé à base de pneus usés !

La toiture recyclée composée de pneus en fin de vie est une bonne alternative économique et durable (environ 50 ans !). Avec un entretien très simple, cette option permet de répondre à la problématique des pneus usés qui constituent des déchets à forte empreinte carbone car ils sont polluants et non biodégradables.

© Pinterest

5/ Le toit en zinc

Léger et facile à entretenir, la toiture en zinc est entièrement recyclable. Ce matériau garantit une parfaite résistance aux intempéries et une protection naturelle contre le développement de mousse végétale.

Sa durée de vie est estimée entre 90 et 110 ans. Cependant, les constructeurs préconisent ce type de toiture pour des constructions annexes comme un garage, un cabanon ou encore un abri de jardin.

© Pinterest
Ampoule

Bon à savoir !

Évidemment qui dit toiture écologique dit toiture photovoltaïque. Installer des panneaux solaires permet de produire de l’électricité ou de la chaleur gratuitement grâce à l’énergie solaire. Ainsi, vous ferez des économies sur vos factures tout en contribuant à la transition écologique.

6/ Le toit en chaume

Durable et écologique, le toit de chaume offre une bonne capacité d’étanchéité et d’isolation. Il existe des traitements anti-feu pour vous protéger de tout incendie ! Cette option réduira vos dépenses en ventilation car elle permet un bon renouvellement naturel de l’air.

Lors des travaux, il faut prévoir une inclinaison de 40 % de la structure pour éviter la prolifération de moisissures et optimiser l’évacuation des eaux de pluie.

Cependant, ce type de toiture nécessite un entretien régulier ainsi que la pose d’une membrane, d’un système de drainage pour éviter l’asphyxie des plantes et permettre l’évacuation des eaux pluviales ainsi qu’une rétention d’humidité.

© Pinterest

7/ La toiture végétale

Pour finir, le toit vert est de plus en plus adopté par les collectivités, les entreprises mais aussi par les particuliers. Il est composé de plusieurs couches dont une membrane qui évite l’infiltration de l’eau, une autre qui retient l’eau afin d’assurer la survie des plantes, une épaisseur de drainage et de filtration puis la couche végétale.

© Pinterest

Au-delà de son aspect esthétique, ce type de toit est un très bon isolant thermique et phonique, et qui plus est résistant à l’humidité. Cependant, il nécessite beaucoup d’entretien et est très lourd. Avant d’opter pour cette option, il est opportun de faire vérifier la structure de sa maison. 

Et voilà vous savez tout sur les toitures écologiques ! De quoi faire de votre maison un habitat écoresponsable et durable.