DossierSon futur chez soi

Quelles sont les choses à savoir avant d’acheter son premier logement ?

  • Publié le 10.11.2021
  • Temps de lecture : 3 min
  • ♥ 0 réaction

Acquérir un bien immobilier est un projet qui se réfléchit mûrement. Outre la question du prêt immobilier, celle des garanties et cautions le cas échéant, d’autres frais – et pas des moindres – entrent en jeu et doivent être pris en compte comme les impôts, les frais de rénovation énergétique, etc. Si vous projetez de réaliser votre premier investissement immobilier et qu’il vous manque des réponses, bienvenue !

Il n’y a pas de place pour l’improvisation ici. Que cela soit dans l’objectif d’acquérir son futur chez soi ou d’investir dans la pierre, décryptons ensemble le top des choses à savoir avant de passer à l’action.

  1. Bien définir ses critères de recherche : type de bien, localisation, usage, date de construction ainsi que date de mise en vente.  
  2. L’état du bien : à quand remontent les derniers travaux de rénovation (toiture, chauffage, électricité, fenêtres…) ? A-t-il subi des dégâts particuliers ? Pensez à demander les diagnostics amiante, plomb, électricité.
  3. Sa localisation : limites de la propriété, zone à risque, nuisances particulières à connaître, projets d’urbanisme à proximité, transports en commun disponibles, stationnement, écoles, commerces…
  4. Les frais invisibles : facture de chauffage, gaz, électricité, certificat de performance énergétique, taxes locales, frais de copropriété.
  5. Les annexes : les autorisations officielles de la commune/copropriété pour un garage, une véranda, une piscine, un ascenseur. Enfin, pensez à demander les derniers comptes rendus des assemblées générales de copropriétaires.

Avec cette check-list, vous serez déjà à même, dans certains cas, de négocier l’achat et le prix de vente de votre futur bien.

Si vous êtes plus attiré par un logement faisant partie d’un programme immobilier neuf (achat sur plan) n’est pas entièrement construit, misez sur l’environnement et le bon terrain. C’est essentiel !

Ampoule

Bon à savoir !

Investir dans l’immobilier vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux et d’aides de l’État !

Achat immobilier : ces autres précautions à prendre.

Outre la check-list précédente il reste d’autres points de vigilance : veiller à toujours bien regarder à tête reposée les détails de l’offre (des coûts invisibles peuvent vous échapper au premier abord).

Et l’assurance de votre prêt, y avez-vous pensé ? Si elle n’est pas obligatoire, elle vous permettra d’obtenir plus facilement un prêt immobilier (elle assure le remboursement du capital en cas de défaillance de l’emprunteur). A noter que vous n’êtes pas obligé de prendre l’assurance de prêt proposée par votre banque. Faites jouer la concurrence pour faire baisser les coûts !

Achat seul ou à plusieurs, comment s’entourer de partenaires fiables ?

Que vous soyez mariés, pacsés ou en concubinage, la question d’un bien immobilier peut souvent revenir dans les conversations, veillez donc à bien protéger les intérêts de chacun. Le régime matrimonial peut, en effet, influencer la propriété du bien. Il faudra donc vous mettre d’accord dès le départ sur le budget, la manière dont vous allez le financer et, bien sûr, sur toutes les questions que vous pouvez vous poser.

L’achat d’un logement à deux est plus rassurant aux yeux d’une banque, dont l’accompagnement est un atout indéniable. Le banquier pourra trouver la formule qui vous sera la plus adaptée : prêt à taux d’intérêt fixe, variable ou révisable. Pour bénéficier d’un bon taux de crédit, il ne faut pas hésiter à négocier en fonction de vos revenus et du taux d’endettement.

Voilà, une fois votre bien trouvé et le financement accordé, il ne vous reste plus qu’à officialiser la vente auprès d’un notaire. Si, dans quelques années, vous souhaitez le revendre ou le louer, faites appel à un professionnel qui évaluera votre habitation puis adressez-vous, si besoin, à un agent immobilier pour gérer la revente ou la location.