Installer une chaudière au gaz nouvelle génération est un excellent moyen d’améliorer votre confort à la maison et de réaliser des économies d’énergie en même temps. Que ce soit en remplacement d’une ancienne chaudière ou pour une installation dans un logement neuf, voici ce que vous devez savoir avant de démarrer vos travaux.

Pourquoi choisir les nouveaux modèles de chaudière ?

La durée de vie d’une chaudière est en moyenne de 15 ans. Passé ce délai, la performance diminue, les nuisances sonores augmentent, le niveau de sécurité baisse et les risques de panne sont plus fréquents.

En installant une chaudière à condensation dernière génération, vous profitez d’un équipement totalement sécurisé, d’un chauffage plus homogène et vous réalisez jusqu’à 20% d’économies sur votre facture de gaz. A la revente de votre habitation, si vous êtes propriétaire, la présence d’une nouvelle chaudière valorise également la transaction.

Quelles aides pour financer votre chaudière ?

Afin d’encourager les propriétaires à réaliser des économies d’énergie, des aides financières ont été créées. En 2020 et sous certaines conditions de revenus, vous pouvez profiter de l’aide Ma Prime Rénov’ ou, si vous n’êtes pas éligible à cette dernière, du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Ma Prim Rénov’ est cumulable avec d’autres subventions comme l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite à 5,5 % ou encore les primes Coup de Pouce des fournisseurs d’énergie.

Chaudière au gaz, une installation en toute sécurité

Première règle, faites réaliser l’installation de votre chaudière à gaz par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cette qualification est indispensable pour vous permettre d’accéder aux subventions. De plus, un équipement au gaz est à manier avec précaution, mieux vaut se faire aider par un professionnel qualifié pour garantir la sécurité de votre installation.

Bon à savoir : Malgré tout, vous décidez d’installer vous-même votre chaudière ? Sachez qu’il faut obligatoirement obtenir un certificat de conformité gaz. Il est uniquement délivré par un bureau de contrôle agréé comme QUALIGAZ ou COPRAUDIT.

Logement neuf : comment raccorder son installation gaz

Vous devez tout d’abord contacter GRDF soit par téléphone au 09 69 36 35 34 soit monter votre dossier directement en ligne. Munissez-vous des informations suivantes : votre adresse et numéro de téléphone, les caractéristiques de votre habitation, son plan de masse (uniquement si le réseau ne passe pas à proximité de votre logement) et la puissance souhaitée de votre installation. Une fois ces éléments validés, GRDF vous fera parvenir un devis pour vos travaux de raccordement au gaz.

Installation gaz qui fait quoi ?

Le raccordement extérieur, c’est-à-dire du réseau de canalisations qui passe dans votre rue jusqu’au coffret de comptage, est effectué par GRDF. Dans votre habitation, votre chauffagiste se charge du raccordement depuis le compteur et jusqu’à vos équipements de gaz intérieurs. Il vous délivre à la fin des travaux votre certificat de conformité gaz.

Une fois ces étapes terminées, il ne vous reste plus qu’à contacter un fournisseur d’énergie pour choisir votre contrat gaz. Ce dernier se met ensuite directement en relation avec GRDF pour mettre le gaz en service dans votre logement.

Stéphanie Agnès © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :