Vous souhaitez assurer votre chauffage, voire votre production d’eau chaude sanitaire avec une chaudière à gaz ? Bonne idée, les modèles actuels sont à la fois très performants et économes en énergie. Découvrez notre comparatif pour trancher entre une chaudière murale gaz ou au sol.

Chaudières à gaz : quel fonctionnement ?

Qu’elles soient murales ou au sol, les chaudières à gaz fonctionnent sur le même principe, en brûlant du gaz naturel ou GPL et en récupérant de la chaleur. Les chaudières à condensation gagnent du terrain sur le marché en raison de leurs performances et des économies d’énergie générées. De fait, la chaleur contenue dans les fumées de combustion sont réutilisées, ce qui génère une économie de gaz pouvant atteindre 30 % ! Un choix intéressant. Autre solution économique et écologique, les modèles hybrides (murales ou au sol) qui combinent quant à eux le fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation et d’une pompe à chaleur air-eau. Cette dernière fonctionne en priorité pour assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (ECS) grâce à la captation des calories gratuites présentes dans l’air. La chaudière gaz prend la relève pour garantir un confort constant.

Chaudière murale gaz : une bonne option en appartement

Dans un logement, la superficie est l’un des principaux critères à prendre en compte pour s’équiper. Si vous vivez dans un studio ou un appartement de taille moyenne, il est conseillé d’opter pour une chaudière gaz murale. Ces appareils ont le grand intérêt d’être très compacts, de telle sorte qu’on peut les intégrer sans mal dans une cuisine ou salle de bain. Vous pourrez même dissimuler votre chaudière dans un placard pour une installation ultra-discrète !

La chaudière Naema d’Atlantic, une solution ultra compacte.

Sachez qu’il existe des modèles permettant de produire à la fois le chauffage et l’ECS. Si certaines chaudières gaz murales ont un niveau de puissance inférieur à celui d’une chaudière au sol, d’autres proposent un niveau similaire (jusqu’à 35 kW pour le modèle Naema 2 micro d’Atlantic). Le volume d’eau chauffé est en revanche moins élevé.

Chaudière gaz au sol : puissance et robustesse

Pour équiper une moyenne ou grande maison, par exemple en remplacement d’un ancien chauffage au fioul, la chaudière gaz au sol est tout à fait adaptée. Elle est bien sûr plus encombrante qu’un modèle mural puisqu’elle requiert un emplacement au sol, dans le garage ou la buanderie. Là encore, le choix existe entre chaudière à condensation ou hybride et vous pouvez produire votre eau chaude sanitaire avec un modèle comportant un ballon d’eau intégré ou séparé. Le volume d’ECS sera confortable : la chaudière Effinox Condens Duo comporte ainsi un ballon de 130 litres. L’avantage de ces modèles au sol est leur grande robustesse, qui peut assurer une durée de vie supérieure à celle des chaudières murales, jusqu’à 20 ou 30 ans.

Chaudière murale ou au sol : le budget

Le prix d’une chaudière au sol, souvent plus puissante et comportant un ballon d’ECS de plus grande capacité, est logiquement supérieur. Hors frais d’installation, comptez un budget entre 1 000 et 1 500€ environ pour une chaudière murale gaz et entre 2 000 et 3 000€ environ pour un modèle au sol. Pour vous aider dans votre projet d’acquisition, sachez que vous pouvez profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30% sur le montant de vos dépenses, en choisissant une chaudière gaz à très haute performance énergétique (supérieure à 92%). Vous pouvez aussi vous aider de l’éco-Prêt à Taux Zéro, de la Prime Coup de pouce Chauffage et du programme « Habiter mieux » de l’Anah.

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :