ventilation

Pour bien choisir un appareil de ventilation, il est nécessaire de connaître le volume de la pièce et le taux de renouvellement d’air nécessaire. Comment adapter votre installation selon votre logement ? Explications.

L’air intérieur est jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur. Il est donc essentiel de bien ventiler son logement pour le bien-être et la santé des occupants. La circulation de l’air doit être « générale et permanente au moins pendant la période où la température extérieure oblige à maintenir les fenêtres fermées », selon l’arrêté du 24 mars 1982 relatif à l’aération des logements. Pour être efficace, une installation de ventilation doit garantir un renouvellement d’air minimal, exprimé en volumes/heure. Ce dernier est à calculer en fonction du nombre de pièces de vie (salon, chambres…) et de pièces d’eau (cuisine, salle de bain, WC).

Quel débit d’air dans les pièces de service ?

L’arrêté précise les débits minimaux à appliquer. Dans un logement de deux pièces, le débit d’air total devra par exemple atteindre 60 m3/heure avec au moins 15 m3/h dans la salle de bain et les WC, et entre 30 et 90m3/h dans la cuisine. Dans un logement de 4 pièces, le débit total minimal doit être de 90 m3/h avec, là encore, une attention particulière portée à la cuisine où le débit devra atteindre 45 à 120m3/h.

Quel débit d’air dans les pièces de vie ?

Dans les pièces de vie telles que les chambres, le salon ou encore un bureau, il est là aussi nécessaire de bien ventiler. Le débit à prévoir est de 15 m3/heure, par personne et par pièce. De fait, le besoin de renouvellement d’air ne sera pas le même dans une pièce occupée par une famille de quatre personnes ou par une personne seule.

A noter : un système de ventilation doit comporter des bouches d’extraction d’air dans les pièces humides et des entrées d’air dans les pièces de vie afin d’assurer un bon balayage de l’air. La solution la plus performante et économe en énergie est la VMC double flux, qui a l’avantage de récupérer la chaleur de l’air extrait. Néanmoins, une VMC simple flux ou des extracteurs d’air sont des solutions efficaces, en particulier dans les logements anciens ou dans le cadre d’une rénovation.

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :