Le chauffage électrique souffre d’une mauvaise réputation. Il serait salissant et bruyant… Faux ! Les radiateurs électriques de nouvelle génération sont au contraire silencieux et sains.

Le chauffage électrique n’est pas salissant

Cette idée reçue vient des vieux radiateurs qui chauffaient par convection et que l’on nommait « grille-pain ». De fait, la chaleur était concentrée uniquement autour de l’appareil : elle était sèche et avait tendance à remuer la poussière. Des traces noires pouvaient apparaître au-dessus d’un radiateur : une salissure expliquée par la présence de poussières sur le mur, lesquelles étaient progressivement chauffées et brûlées… Là encore, les anciens convecteurs étaient fautifs car ils avaient tendance à chauffer (trop) fort, sans pour autant générer un réel confort.

Avec les chauffages électriques à inertie, ce n’est plus le cas ! Ces radiateurs de nouvelle génération ne provoquent plus de déplacements de poussière, ce qui évite à la fois l’air sec et les salissures. La chaleur se diffuse de façon douce et homogène, grâce aux qualités inertielles des radiateurs. Le confort thermique est de ce fait optimal.

Le radiateur électrique allie discrétion, design et efficacité !

Le chauffage électrique n’est pas bruyant

Le bruit émis par les radiateurs est une autre source d’appréhension. Là encore, l’évolution technologique des appareils a largement  changé la donne ! Les vieux convecteurs fonctionnaient sur le principe de l’enchaînement « marche/arrêt » pour conserver la température. A chaque remise en route, un bruit pouvait se faire entendre, occasionné par la dilatation des matériaux lors du changement de température. Les chauffages électriques à inertie emmagasinent quant à eux la chaleur et la redistribuent petit à petit. Ils sont donc bien plus silencieux ! Ajoutez à cela des modèles au design de plus en plus soigné, faciles à intégrer dans une pièce, et vous obtenez un système de chauffage performant… et discret, à tous points de vue !

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :