Malgré ses performances et ses innovations, le chauffage électrique souffre de préjugés… infondés. Le premier prétend que ce type de chauffage assèche l’air. Décryptage d’une idée reçue !

La mauvaise réputation des anciens convecteurs, familièrement appelés « grille-pain », continue à faire beaucoup de tort au chauffage électrique. Dans ces appareils de première génération, l’air était chauffé par une résistance. Il en résultait une sensation d’inconfort dans la pièce puisque la montée en température était aussi rapide que sa redescente, dès l’appareil éteint. Une sensation d’air sec pouvait être ressentie, de même que l’impression de stratification de l’air – la chaleur ayant tendance à monter dans la pièce tandis que l’air frais reste au sol. Mais nous parlons là des débuts du chauffage électrique, qui nous ramènent bien des années en arrière – le convecteur s’est développé dans les années 1960 et 1970 !

A l’instar du radiateur Agilia à pilotage intelligent d’Atlantic, les modèles de dernière génération assurent un excellent confort.

Un chauffage électrique confortable et innovant

Les convecteurs ont été largement remplacés par des radiateurs électriques bien plus performants. Les modèles de dernière génération, les radiateurs à chaleur douce, garantissent un vrai confort thermique puisque la chaleur monte à la fois rapidement et durablement grâce à l’inertie – la capacité d’un matériau à stocker la chaleur puis à la restituer progressivement. Le corps de chauffe en aluminium, fonte ou corian a la propriété d’émettre une chaleur douce et homogène, dans l’ensemble de la pièce. Finie, la stratification de l’air !

De plus, le chauffage électrique ne dégage aucune émission de CO2 ou monoxyde de carbone : il n’a donc aucune action négative sur la qualité de l’air intérieur.

Performant, confortable, le radiateur électrique d’aujourd’hui a aussi le grand avantage d’être intelligent : détection de fenêtre ouverte, capteurs de présence, possibilité de pilotage à distance. Se chauffer électrique, c’est faire le choix du confort sur mesure !

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :