L’éco-prêt à taux zéro et les crédits d’impôts, vous connaissez sans doute déjà. Mais avez-vous entendu parler des Certificats d’Économies d’Énergie ? Non ? Alors, voici quelques explications.

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) existe depuis 2006 en France. Il impose aux fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, chaleur…), et depuis plus récemment aux distributeurs de carburant, de favoriser les économies d’énergie. Ces « obligés » sont ainsi conduits à inciter les particuliers à réaliser des économies d’énergie à leur domicile à travers des travaux de rénovation.

Dans le cadre de ce dispositif CEE, l’incitation des « obligés » se traduit pour les particuliers, par des conseils avisés pour améliorer la performance énergétique de leur habitat et une somme à percevoir sous forme de bon d’achat, remise sur facture ou autre.

Bénéficier d’une prime énergétique

Les Certificats d’Économies d’Énergie permettent de réaliser des travaux de rénovation à moindre coût.
(© Franck Boston – Fotolia.com)

Les Certificats d’économies d’énergie peuvent donc permettre de réaliser des travaux de rénovation pour l’amélioration de la performance énergétique du logement à moindre coût (isolation, pose d’une chaudière à condensation…).

Le montant de la prime varie en fonction de la nature des travaux, du type de logement, de chauffage, et du lieu d’habitation. Elle est utilisée dans 68 % des cas pour des travaux de chauffage, et dans 27 % des cas pour des travaux d’isolation.

Comment procéder ?

1.    Tout d’abord, vérifiez si les travaux sont bien éligibles au dispositif des CEE ,
2.    Une fois ce point validé, demandez avant les travaux, la valeur du certificat correspondant au fournisseur d’énergie ou à l’installateur qui lui serait lié contractuellement et validez votre accord par un contrat,
3.    Enfin, après les travaux transmettez, l’attestation de travaux au fournisseur pour obtenir le gain.

Un dispositif d’économie d’énergie gagnant-gagnant

Si certains fournisseurs vous permettent de recevoir des bons d’achats, d’autres proposent des remises sur facture ou des prêts travaux à taux préférentiels. À chacun de choisir l’offre qui lui convient le mieux. Une chose est sûre : chacun en sort gagnant. Le fournisseur repart avec un Certificat d’Économies d’Énergie (qui lui évite de payer des pénalités), et le particulier avec des conseils pratiques, un logement rénové et plus économe en énergie et une jolie prime. De quoi réjouir tout le monde en cette période de crise !

Pour tout renseignement sur ce dispositif, rapprochez vous de votre installateur.

Aurélie Charpentier © AdC

À lire aussi dans le magazine :

Pour aller plus loin :

  • Économie d’Énergie : les aides disponibles par types de travaux
  • Ademe : pour tout savoir sur les Certificats d’Économies d’Énergie

Bon à savoir :

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver en matière d’aides pour la rénovation énergétique. Grâce aux liens mis à jour ci-dessous, soyez bien informé de vos droits dans ce domaine et réalisez de belles économies lors de vos travaux.

Pour approfondir et actualiser :

Pensez également à consulter nos FAQ sur ce thème :

Article mis à jour le 19/12/2018