La pompe à chaleur n’en finit plus de séduire. L’AFPAC (association française pour les pompes à chaleur) a communiqué le 27 juin dernier les chiffres du marché pour 2019. Les résultats des ventes sont très positifs, un million d’unités pourraient être commercialisées cette année !

La pompe à chaleur a le vent en poupe et pour cause : elle représente un moyen à la fois performant et écologique pour assurer le chauffage, le rafraîchissement, voire la production d’eau chaude sanitaire d’un logement. A la clé, de belles économies sur la facture énergétique puisque la PAC recourt à une énergie gratuite en exploitant les calories présentes dans l’air, l’eau ou la terre. Une solution pertinente, à la veille de l’instauration de la nouvelle Réglementation environnementale (RE 2020).

Ces économies seront particulièrement importantes si vous optez pour une PAC en remplacement d’une chaudière vieillissante. Pour les évaluer, n’hésitez pas à utiliser le simulateur développé par Atlantic.
Outre la dimension financière, vous visualiserez également le volume de CO2 économisé !

La PAC Géolia d’Atlantic exploite les calories présentes dans le sol.

Des ventes en hausse constante

De fait, cette année, sur les 60 000 chaudières remplacées à l’aide de la prime à la conversion, 45% l’ont été au profit d’une pompe à chaleur, ce qui représente déjà 27 000 PAC posées en 2019. Selon les projections chiffrées des professionnels du secteur, une accélération devrait encore être observée d’ici la fin de l’année et un million de PAC pourraient être vendues. La conversion du parc de chaudières fioul devrait se déployer de façon plus soutenue encore au cours des dix prochaines années. La pompe à chaleur a de belles années devant elle !

L’AFPAC a présenté fin juin un état des lieux du marché de la pompe à chaleur en France. Les mesures incitatives mises en place par le gouvernement portent leurs fruits. Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), « Coup de pouce économies d’énergie », éco-PTZ, programme « Habiter mieux » de l’ANAH… Les aides financières soutenant l’investissement des particuliers sont de réelles opportunités pour alléger le coût d’une PAC. Et les Français s’en rendent bien compte !

Noëlle Hermal © AdC

A lire aussi dans le Magazine :