DossierÊtre sobrement bien chez soi

4 conseils pour adopter la sobriété énergétique chez soi

  • Mis à jour le 20.05.2022
  • Temps de lecture : 2 min

Avec la RE2020, la sobriété énergétique est placée sous le feu des projecteurs. Qu’en est-il de cette invitation à la modération au cœur de nos vies, de nos intérieurs et de nos modes de consommation ?

Proche du Slow mouvement1 par ses contestations sociétales, la sobriété est définie par l’ADEME2 comme une invitation à « une recherche de modération dans la production et la consommation de biens et de services nécessitant des ressources énergétiques ou matérielles ». Ce principe qui prône l’idée de consommer moins mais mieux rencontre un franc succès en France. Les confinements successifs et l’envie de renouveler son logement ont également été l’occasion pour cette tendance d’allègrement s’installer.

Guide pour adhérer à la sobriété énergétique

Le souci énergétique et climatique est très en vogue. Toutefois, tous n’ont pas en tête que les économies d’énergie agissent en faveur de la transition énergétique. Afin de suivre cette idéologie, il est recommandé d’être attentif à ce qui peut vous sembler relever du détail mais qui sont des bonnes habitudes à adopter : fermer les fenêtres lorsque le chauffage est allumé, récupérer et recycler l’eau de pluie, activer la fonction « eco » sur les machines à laver le linge et la vaisselle, etc.

Ampoule

Bon à savoir !

Plutôt que de les laisser en veille, pensez à éteindre vos appareils électriques très énergivores.

Voici nos conseils pour choyer votre maison et la planète :

  1. Le frigo : Vos enfants ont quitté le domicile mais vous avez toujours un frigo familial ? Vous aimez avoir un immense frigo pour organiser des fêtes gastronomiquement riches ? Aidez-vous du classement énergétique qui permet d’évaluer l’impact de votre réfrigérateur et vous incitera éventuellement à en changer.
  2. La cuisine : Il nous arrive tous d’avoir l’impression d’attendre une éternité que l’eau bout avant d’y plonger nos pâtes. Saviez-vous qu’il vous suffit de couvrir la casserole d’un couvercle pour accélérer ce temps d’attente et réduire votre empreinte énergétique ? Il en va de même pour l’utilisation du micro-onde. Si vous souhaitez décongeler vos aliments, privilégiez cet appareil plutôt que le four qui requiert plus de temps et d’énergie.
  3. La lumière : Plutôt que de vous munir de rideaux occultant la lumière naturelle, favorisez des rideaux moins épais. Ils vous permettront de réduire l’utilisation de lumières artificielles.
  4. Le chauffage : Vous désirez sûrement vous sentir bien au chaud chez vous alors que la météo se refroidit, en ces temps frais et c’est tout à fait compréhensible. Posez-vous cependant la question de l’impact énergétique de votre chauffage : est-il préférable de monter la température de quelques degrés ou de vous vêtir d’un pull supplémentaire ?

Le sujet de la sobriété énergétique tend à occuper de plus en plus de place dans nos vies. Si vous souhaitez adhérer au mouvement, vous pouvez vous intéresser aux maisons autonomes énergétiquement ou construites avec des matériaux à l’empreinte écologique et énergétique faible. D’ailleurs, la Rédaction de Bien chez Moi se penche sur le sujet pour vous faire un débrief des options de logement qui s’offrent à vous !

1 Lien vers l’article « La Slow Life : comment d’adopter ? »

2 Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie