Chaque année en France, un habitant produit 354kg d’ordures ménagères selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). En plus de polluer considérablement les écosystèmes, certains déchets représentent une menace sanitaire. En attendant la semaine européenne du développement durable en septembre, voici 10 idées pour mieux gérer vos déchets ! Trier pour recycler

  • Trier pour recycler

Le tri est incontournable pour réduire l’impact environnemental des déchets. Pour trier, vous pouvez vous référer aux couleurs des poubelles présentes dans votre commune. Certains objets toxiques, comme les piles, sont collectés dans des conteneurs particuliers présents dans les déchetteries, centres commerciaux ou magasins spécialisés. Trier est une action essentielle puisqu’elle permet de recycler. De cette manière, on réutilise les déchets au lieu d’en produire de nouveaux.

  • Créer son compost

Toujours dans une optique de réutilisation, le compost est une solution optimale pour lutter contre le gaspillage. Il s’agit d’un processus de transformation des déchets organiques par des micro et des macro-organismes comme les bactéries, les champignons ou encore les vers de terre. Pour faire le vôtre, disposez vos déchets (épluchures, restes alimentaires, coquilles d’œufs, marc de café…) dans un bac, à l’air libre et en contact avec le sol. Vous pouvez le réaliser au pied de votre immeuble ou dans votre jardin. Il vous suffit ensuite d’attendre la décomposition des déchets jusqu’à l’obtention d’un terreau qui viendra nourrir vos plantations !

  • Donner ce que l’on n’utilise plus

L’industrie du textile, à titre d’exemple, produit 1,7 milliards de tonnes de CO2 par an d’après WWF. Donner des tissus ou des vêtements que l’on ne porte plus à des associations ou à des collectes spécialisées permet de réutiliser ses déchets tout en aidant les plus démunis. Ce qui est réalisable pour les vêtements l’est également pour tous les objets, il suffit de se renseigner !

  • Partager pour moins jeter

Cela peut paraître naïf mais le prêt réduit les déchets. C’est le principe de l’économie de partage. Si vous n’utilisez que rarement certains de vos appareils ou que vous n’en n’avez plus l’utilité, vous pouvez soit en faire don à une association ou à vos proches, soit le prêter. Solution économique, prêter permet également de moins acheter et donc de moins jeter. Il n’y a pas de petits gestes, même un journal peut circuler !

  • Adopter des poules 

Comme nous l’avons évoqué, certains micro-organismes aident à la décomposition naturelle des déchets. Mais les animaux peuvent également nous soulager dans la gestion de ces derniers. C’est notamment le cas des poules, qui en plus de pondre en moyenne tous les 2-3 jours, mangent jusqu’à 100 kilos d’épluchures par an ! En Ille-et-Vilaine, des communes en ont même offert à leurs habitants.

  • Acheter en vrac

Faire ses courses « en vrac » favorise la réduction des déchets et des emballages inutiles. Il existe maintenant de nombreux magasins spécialisés où tout est disponible sans emballages. Pour faire vos courses, munissez-vous de sacs en tissus pour remplacer les contenants habituels. Acheter en vrac permet également de se procurer les justes quantités dont on a besoin.

  • Rapporter ses médicaments en pharmacie

L’opération Cyclamed, association française, a pour principale mission de collecter les médicaments non utilisés rapportés par les particuliers en pharmacie. Les médicaments ne peuvent se décomposer sans polluer. Leur présence dans les eaux est dangereuse autant pour les écosystèmes que pour l’homme. Si vous rapportez vos médicaments et leurs emballages vides, ils seront triés, redistribués à des associations ou détruits de manière appropriée.

  • En finir avec les bouteilles en plastiques

25 millions de bouteilles d’eau en plastique sont jetées chaque jour. Ce chiffre alarmant met en évidence l’inutilité, en France, de l’usage de ces bouteilles. En effet, l’eau du robinet est consommable partout et il existe d’autres contenants que le plastique pour transporter l’eau, comme les gourdes. Vous pouvez aussi recourir au charbon actif pour ôter le petit goût de chlore parfois présent dans l’eau du robinet : il suffit de placer un bâtonnet dans votre carafe au moins 30 mn avant de la boire. Pour ce qui est de l’eau pétillante, de nombreux appareils existent sur le marché qui incorporent du gaz dans l’eau. Ces machines à soda réduisent drastiquement l’usage du plastique et allègent le poids du chariot.

  • Réparer au lieu de remplacer

Une manière simple de mieux gérer ses déchets est de réparer les objets et divers appareils avant de les remplacer par des neufs. Tutos en ligne ou coup de main d’un proche, le bricolage est une tendance écoresponsable et conviviale !

  • Réfléchir pour ne pas gaspiller

De manière générale, la meilleure solution pour éviter la surproduction de déchets est de réfléchir à sa consommation. Cela évite de stocker inutilement dans les placards ou encore d’oublier les dates de péremption des aliments. Faire des listes de courses aide à n’acheter que le nécessaire, tout comme attendre d’avoir épuisé ses réserves avant d’aller refaire des achats. Ces réflexes permettent de mieux gérer ses déchets… et son porte-monnaie.

Hortense Oury © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :