le-magazine-atlantic-lhiver-arrive-chouchoutez-votre-chauffage2014Les températures baissent, c’est le moment de penser à l’entretien de votre chauffage avant sa remise en route. S’il s’agit en premier lieu d’une question de sécurité, c’est aussi le gage d’une installation pérenne consommant la juste quantité d’énergie.

Un entretien obligatoire de votre chaudière

Déjà six mois que votre chaudière n’a plus fonctionné et vous avez toujours une petite crainte avant sa remise en route ? C’est le moment defaire réaliser l’entretien annuel obligatoire ainsi que le ramonage du conduit de fumée. Il concerne l’ensemble des chaudières gaz, fioul ou bois. Un installateur professionnel vient alors vérifier la chaudière, son nettoyage et son réglage. Il évalue ses émissions de polluants dans la maison. Pour l’Ademe, cet entretien permettrait d’économiser en moyenne 10 % d’énergie. N’attendez donc pas les premiers froids pour prendre rendez-vous. Car les professionnels sont alors surchargés de demandes !

Entretenez aussi  vos pompes à chaleur !

Avant toute remise en route d’une pompe à chaleur aérothermique ou d’un climatiseur réversible, vérifiez que l’air circule bien autour de l’unité extérieure. Retirez tous les obstacles (feuilles d’arbres…). Vérifier les filtres des unités intérieures des pompes à chaleur aérothermiques et climatiseurs, c’est la garantie d’avoir une bonne qualité de l’air. Comme pour les chaudières, faites surveiller et entretenir votre installation chaque année. C’est obligatoire pour les appareils contenant plus de 2 kg de fluide frigorigène.

Le chauffage solaire, facile à entretenir

L'entretien annuel de votre chaudière est obligatoire. (© Alexander Raths - Fotolia.com)

L’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire. (© Alexander Raths – Fotolia.com)

Les installations solaires ne nécessitent que très peu d’entretien. Certains panneaux solaires thermiques sont même autonettoyants. Mais attention, à l’automne, les feuilles d’arbres peuvent venir altérer l’efficacité de votre installation. Les panneaux solaires thermiques se nettoient à l’eau ou avec un savon doux. Pour vous éviter de monter sur le toit, certains installateurs proposent un contrat d’entretien régulier. C’est alors l’occasion de vérifier l’ensemble de votre installation.

Nettoyez vos émetteurs de chaleur

Dans la maison, avant la remise en route du chauffage, c’est l’occasion de faire le ménage. La poussière accumulée dans vos émetteurs de chaleur diminue grandement leur efficacité. Dépoussiérez donc vos radiateurs électriques. L’aspirateur enlèvera une grande partie de la saleté. Puis passez le plumeau derrière et entre les interstices. Cela vous évitera en plus les mauvaises odeurs, assez désagréables.

Un entretien à la charge de l’occupant du logement

La responsabilité de l’entretien régulier du système de chauffage incombe à l’occupant du logement. Il peut être pratique de souscrire un contrat d’entretien. Celui-ci coûte entre 80 et 180 euros selon les options choisies (contrôle annuel, dépannage 24h/24…).

Aurélie Cheyssial © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :