En cas de température hivernale très basse, vous pouvez légitimement vous demander comment protéger votre chauffe-eau du gel. Suivez donc nos conseils !

Chauffe-eau : les astuces pour le préserver

Les températures hivernales arrivent à grand pas. Que faire pour protéger votre chauffe-eau électrique des dommages liés au gel ? Généralement, votre chauffe-eau se situe dans une pièce non soumise au gel, isolée et chauffée, à l’instar de votre cuisine ou de votre salle de bains. Pour une raison simple : cela évite les risques de rupture des tuyaux l’hiver. Votre appareil est donc préservé. Si vous habitez à la montagne, il peut être judicieux de placer des gaines isolantes sur les tuyaux pour éviter tout danger de gel.

Quelle que soit votre région d’habitation, lors de grands froids, il est conseillé de ne jamais couper totalement le chauffage. Laissez-le en mode hors gel.

Enfin, pour réduire tous risques dus au gel et vous libérer l’esprit, pensez à souscrire un contrat d’entretien du chauffe-eau avec un installateur qualifié. Il vérifiera chaque année l’état de votre chauffe-eau, son bon fonctionnement, le bon état du système anticorrosion et de la tuyauterie. Il pourra également vidanger votre ballon d’eau afin d’éliminer les dépôts de calcaire.

Le chauffe-eau Zénéo d’Atlantic est doté de la protection ACI

Absence prolongée : les bons réflexes

Sachez que le principal risque pour un chauffe-eau, durant l’hiver, survient généralement quand vous êtes absents – mais également dans les résidences secondaires, vides la plupart de l’année. Pour limiter les dégâts, il suffit d’appliquer quelques conseils simples. Lorsque vous quittez votre maison secondaire et que vous vous apprêtez à la laisser vide durant plusieurs mois, commencez par couper votre chauffe-eau électrique et par fermer l’arrivée d’eau générale. Si votre maison est située à la montagne, pensez à laisser vos robinets d’eau ouverts pour limiter les risques de tuyauteries cassées à cause du gel. Si votre chauffe-eau est doté d’une protection ACI, veillez à ce qu’il soit toujours alimenté en électricité pour protéger votre cuve de la corrosion.  Enfin, si votre chauffe-eau est programmable, positionnez-le en mode « absence ». Vous pourrez ainsi retrouver votre installation en bon état, aux beaux jours !

Aurélie Charpentier © AdC – L’Agence de contenu

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :