Tous les chauffages électriques ne procurent pas le même de degré de confort. Selon que l’on veut équiper le salon, la cuisine ou une chambre, il importe de faire le bon choix.

Entretien avec Marion Deridder, Responsable Communication chauffage électrique et chauffe-eau Atlantic. 

 

 

Doit-on choisir un chauffage électrique en fonction de son type d’habitat ?

Effectivement. Pour les constructions récentes ou bien isolées, on optera pour des radiateurs émettant une chaleur douce, dont la montée en température est rapide : c’est le cas des radiateurs avec un corps de chauffe en aluminium. En revanche, pour les constructions anciennes ou mal isolées, on choisira un appareil à fluide inertiel, plus long à monter en température, compensant ainsi les déperditions énergétiques liées au bâtiment.

 

Y a-t-il des distinctions à opérer selon les pièces à chauffer ?

Bien sûr. Pour une pièce à vivre, comme le salon, investir un budget plus important permet de satisfaire ses aspirations en termes de confort. Chacun souhaite en effet bénéficier ici d’une chaleur douce et enveloppante, un peu comme celle que procure un pull en mohair. Ce qui est en jeu ici, c’est la capacité de l’appareil à rayonner – une grande surface d’emission est nécessaire -, un peu comme cette chaleur diffuse que l’on ressent lorsque l’on est en haut des pistes de ski par une journée ensoleillée… Cette capacité est offerte par les appareils munis d’un corps de chauffe en fonte, qui apporte une grande puissance, et d’une façade chauffante.

 

Comment équiper une salle de bains ?

Il faut que la température puisse monter très vite… Le radiateur sêche-serviettes, tellement pratique, est évidemment la solution idéale, d’autant qu’il existe des gammes de prix démocratiques. C’est désormais un indispensable : il en existe de toutes dimensions et de toutes formes.

 

Que conseillez-vous pour une cuisine ?

Tout dépend de sa configuration et de l’usage que l’on en fait. Si c’est une cuisine américaine, ouverte sur le salon, un émetteur n’est pas toujours indispensable. Mais si besoin est ou si la cuisine est fermée, l’appareil doit être très réactif : une technologie en aluminium s’impose.

 

Passons maintenant à la chambre…

Ce qui importe ici, c’est un air sain : pas question d’avoir un air trop sec qui dessèche la gorge. Le taux d’humidité de la pièce, compris entre 40 et 60 %, doit être préservé via une température de sortie d’air la plus basse possible : un émetteur à fluide thermo-conducteur ou à technologie aluminium fermé est ici recommandé.

[table “37” not found /]

A lire aussi …

Nos clients plébiscitent une chaleur douce, homogène et inertielle. 

Les solutions Atlantic

Voir une présentation des solutions Atlantic pièce par pièce en vidéo.