Comment réduire sa consommation de sacs plastique ?

  • Mis à jour le 21.07.2022
  • Temps de lecture : 3 min

Le 7ème continent, c’est ainsi qu’on nomme cette monstrueuse masse de plastique qui ne cesse de s’étendre, au large du Pacifique. Pas moins de 1 800 milliards de déchets qui dérivent, s’agglomèrent pour finalement s’étendre sur une surface équivalente à six fois celle de la France.

On le sait, le plastique pollue, il est dangereux pour la faune et la flore, nocif pour la santé humaine.

Que ce soit cet été sur les plages ou les chemins de randonnées, mais aussi bien sûr dans notre vie quotidienne, il est urgent de le bannir de nos habitudes et de trouver des alternatives !

C’est la mission que s’est donnée la rédaction de Bien Chez Moi en vous donnant quelques pistes à suivre pour vous y aider.

1/ De nouveaux réflexes à adopter au moment des courses

A nous donc, consommateurs, d’agir !

La bonne solution est l’achat en vrac en apportant soi-même ses bocaux, sachets en tissu, sacs en toile de jute… Notez aussi que le filet à fruits et légumes de nos grands-mères fait son grand retour et devient presque un accessoire de mode !

Après avoir été ringardisé et remisé au 20e siècle, le célèbre chariot de courses, ou Caddie, est redevenu tendance ! Il permet surtout de faire son marché sans sac et de manière ergonomique !

Enfin, pensez à l’achat groupé pour vos courses et bénéficier d’une seule livraison pour plusieurs personnes, idéale dans un logement collectif par exemple. Cela diminuera frais de livraison comme emballages !

2/ Des conditionnements novateurs à utiliser dans sa salle de bain

Eux aussi commencent à fleurir dans tous les rayons des supermarchés, parapharmacies ou boutiques dédiées : eux, ce sont les cosmétiques solides bien sûr ! Qu’ils prennent la forme de shampoing, de savon, de déodorant mais aussi de dentifrice, ils sont vendus en vrac ou conditionnés dans des boîtes en carton ! Adieu les grandes bouteilles de shampoing qu’on oublie une fois sur deux de recycler (mais on vous en a déjà parlé ici) et vive le zéro déchet !

Si vraiment vous êtes attachés à certains produits liquides, pensez aux recharges ! Souvent conditionnées dans des emballages recyclables ou à base de matériaux recyclés, elles sont une alternative raisonnable au plastique.

Enfin, vous pouvez aussi essayer les couches pour bébé ou les protections menstruelles réutilisables et troquer votre brosse à dents en plastique pour une en bambou… 

3/ L’eau, à stocker intelligemment

En France, tous les logements ont accès à l’eau potable. Par-delà ce lieu commun, il est urgent de faire collectivement preuve de bon sens… À table, une carafe ou un broc à eau remplacera utilement – et joliment – une bouteille en plastique. Pour les amateurs d’eau gazeuse, il existe des appareils très accessibles pour la rendre pétillante.

Pour ceux qui trouvent que l’eau du robinet a mauvais goût, petite astuce : il suffit de la mettre au réfrigérateur ou de la laisser reposer quelques heures dans son récipient en verre pour supprimer ce désagrément.

Ampoule

Bon à savoir !

Le 7ème continent en chiffres :

3,5 millions de km2 (1/3 de l’Europe, 6 fois la France)

750 000 débris par km2

Composé de plastiques à 90 % : 80 % des déchets proviennent de la terre via les fleuves

267 espèces marines sont affectées

(Source : notreplanete.info)

4/ Le tri des déchets à faire plus rigoureusement

Nous vous avons déjà parlé du tri, mais on ose faire une petit piqûre de rappel ici en vous reprécisant que mieux trier ses déchets, et notamment organiques (préparation ou restes des repas) permet de réduire de manière significative l’utilisation des sacs poubelle. Un geste à adopter facilement si vous avez la possibilité d’avoir un compost extérieur. Cependant, il est impossible à mettre en œuvre dans les logements collectifs ou les appartements.

Composter, recycler et changer ses habitudes simplement, à petits pas, sont les clés pour consommer moins de plastique.

Et pour agir même en vacances, n’hésitez pas à ramasser les déchets rejetés par la mer qui échouent sur les plages. Beaucoup de communes mettent à disposition des « bacs de la mer » pour y déposer filets et autres bouteilles… cela peut être amusant et éducatif à faire avec les enfants… sous la forme d’une chasse au trésor !