DossierBien transformer sa maison

4 idées reçues sur le compostage

  • Mis à jour le 20.05.2022
  • Temps de lecture : 2 min

Qui ne s’est jamais questionné sur l’installation d’un compost à domicile pour arrêter de vider quotidiennement ses poubelles ? Souvent contesté à cause de son odeur, des espèces animales qu’il attire ou de l’entretien qu’il nécessite, le compost peut en réalité devenir quasiment autonome. Il suffit de bien respecter les règles d’usage. La rédaction de « Bien chez moi » vous démêle le vrai du faux afin de vous réconcilier avec cette pratique vertueuse pour l’environnement.

Hormis l’argument pratique de gain de temps et de place, il est indéniable que trier et réduire ses déchets alimentaires autant que possible offre un avantage économique et écologique. Bien entendu, que vous habitiez dans une zone urbaine ou rurale, l’utilisation du compost ne sera pas la même. Il existe des composts de petite taille, parfaits pour les appartements, voire des lombricomposteurs à l’intérieur desquels des lombrics se nourrissent de vos déchets. Pour vous donner une idée d’encombrement, sachez que 4 kilos de déchets compostables équivalent à 1 kilo de compost.

Ampoule

Bon à savoir !

Si vous habitez en ville et ne savez que faire de votre compost, renseignez-vous auprès de la mairie : il est fréquent que la ville mette en place des bacs de composts communs.

Le compost n’accueille pas les agrumes

S’il est vrai que les agrumes sont acides, ils sont tout à fait compostables. Pour accélérer leur décomposition, vous pouvez soit laisser les écorces séchées, soit les découper en petits morceaux. Sachez que, de manière générale, acide ou non, toute la matière organique est compostable : 30 % du contenu d’une poubelle l’est. Enfin, plus vous variez les contenus de votre compost, plus il sera riche et pourra se dégrader rapidement.

Le compost sent mauvais

Si vous êtes dans cette situation, ne vous inquiétez pas : c’est remédiable ! Option 1 : le compost n’est pas suffisamment oxygéné ou trop tassé ce qui produit la fermentation de vos déchets, auquel cas il faut le retourner régulièrement afin qu’il puisse respirer. Option 2 : le contenu du compost n’est pas assez varié. Effectivement, il y a un certain équilibre entre les déchets humides et secs, et ceux carbonés (éléments secs) et azotés (éléments frais). On estime que l’équilibre parfait est d’intégrer 20 à 30 fois plus de carbone que d’azote.

Le compost attire des animaux

Si vous souhaitez éviter d’accueillir une faune trop importante dans votre compost, il est préférable de le remuer dès que vous y ajoutez des déchets, de sorte à ne jamais laisser les éléments les plus frais en surface. Sachez toutefois que toutes les petites bêtes qui mesurent grand maximum 4 millimètres sont très bienfaisantes. Cette mésofaune travaille à plein temps en déplaçant les déchets et en aérant le mélange, ce qui active le processus de compostage !

Le compost nécessite un entretien régulier

Soyons honnêtes. La mise en place d’un compost va vous demander un tout petit peu d’investissement au début pour trouver le bon équilibre de déchets à intégrer à votre mélange. Cependant, si vous respectez toutes les recommandations que nous venons de vous partager, votre compost ne vous demandera que quelques heures d’entretien par mois.

CATALOGUE

Votre catalogue
Radiateurs 2021 Atlantic

Découvrez ici toute notre gamme de produits Radiateurs, Chauffe-eau et
Sèche-serviettes 2021