Une chaudière doit obligatoirement être entretenue professionnellement au moins une fois par an, afin d’assurer sa longévité, ses performances et son bon fonctionnement en toute sécurité. Pour cela, un professionnel aguerri et qui connaît le matériel doit intervenir. Voici comment identifier le vôtre !

Les critères du bon pro

Tout d’abord, il faut faire appel à un professionnel du bâtiment ayant la spécialité correspondant à votre appareil : un chauffagiste expérimenté dans le combustible utilisé et donc les spécificités techniques qui en découlent. En effet, l’entretien annuel doit permettre d’identifier et réparer les éventuels problèmes et pannes, de maintenir l’appareil en état optimal de fonctionnement, de s’assurer de ses bonnes performances, de contrôler le niveau pas trop élevé de rejets polluants.

Autres éléments à vérifier : l’immatriculation au registre des métiers ou à la chambre du commerce, (selon la taille de l’entreprise), mais aussi l’assurance décennale et de garantie de parfait achèvement. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous assurer qu’il s’agit d’un professionnel RGE et qu’il a obtenu d’autres labels de qualité.

L’entretien, un gage de performance pour la chaudière.

Le professionnel doit enfin être en mesure de vous fournir un devis détaillé, ainsi qu’un contrat d’entretien. Ce contrat doit prévoir l’intervention au moins annuelle, la détailler et éventuellement notifier des services supplémentaires.

Entretien de chaudière : les réseaux de pro

Il existe des réseaux de professionnels, comme les Installateurs Partenaires Confiance Atlantic. Ils ont l’avantage de faciliter la recherche car tous les professionnels membres du réseau sont répertoriés sur le site internet de la marque. De plus, cela apporte la garantie que chaque professionnel connaît parfaitement les appareils et remplit les critères requis pour intégrer le réseau. Enfin, vous avez un interlocuteur supplémentaire : le professionnel et le réseau lui-même. Un gage de sérieux !

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :