La période estivale s’accompagne régulièrement de mesures de restriction d’usage de l’eau. Un moyen de lutter contre la sècheresse, localement. Mais tout un chacun aurait intérêt à optimiser sa consommation afin de préserver cette ressource précieuse. Voici 3 astuces concrètes pour agir… sans perdre en confort !

Exploiter l’eau de pluie dès que possible

Mettez à profit l’eau recueillie lors des pluies et orages pour assurer vos différentes tâches domestiques : laver la voiture ou la terrasse, les vitres… Ou encore alimenter vos WC et le lave-linge ! L’eau douce est tout à fait adaptée à ces usages et vous fera économiser de l’eau potable. A eux seuls, les WC représentent 20% de l’eau consommée dans un foyer.

Des économies d’eau avec l’arrosage écologique

Pendant la saison chaude, vos plantations auront besoin d’un arrosage attentif. Pour l’optimiser, utilisez de préférence l’eau de pluie et pensez à arroser en fin de journée, juste avant le coucher du soleil afin que l’eau ne s’évapore pas trop rapidement ! Le paillage de vos plantations est une bonne idée pour maintenir l’humidité du sol et consommer moins d’eau. Utilisez de préférence des copeaux de bois pour un paillage durable. Enfin, pratiquez l’arrosage goutte-à-goutte avec un petit tuyau souple, percé de trous. Relié à une alimentation en eau à basse pression, il distribuera la juste quantité pour un arrosage efficace mais écologique.

Privilégier la douche rapide

La principale envie en été est souvent de se rafraîchir. Cela tombe bien, la douche est alors plus adaptée que le bain, très gourmand en eau. Pour économiser, prenez conscience de votre consommation : on compte 15 à 20 litres d’eau par minutes dans une douche classique. Faites donc en sorte de limiter vos ablutions entre 3 et 5 minutes. Dans une famille de 4 personnes, si chacun réduit sa douche quotidienne d’une seule petite minute, près de 80 litres seront économisés chaque jour !

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :