le-magazine-atlanticRemplacer-votre-chaudiere-bois2Alors que le coût de l’énergie ne cesse de grimper, le bois apparaît comme la solution la plus économique. C’est en effet l’énergie la moins chère du marché. Si vous habitez en région boisée, vous avez particulièrement intérêt à adopter ce mode de chauffage à la fois économique et écologique.

Se chauffer au bois : une solution à la fois écologique et économique.  (© maho - Fotolia.com)

Se chauffer au bois : une solution à la fois écologique et économique.
(© maho – Fotolia.com)

Les chaudières bois à bûches

La chaudière bois à bûches suffit amplement pour chauffer une maison. En entrée de gamme, elle fonctionne en tirage naturel. Facile d’utilisation, il suffit de l’allumer et de la recharger régulièrement en bûches. Si vous souhaitez bénéficier d’une chauffe continue en cas d’absence et que votre chaudière est à court de combustible, vous pouvez l’associer en relève avec une chaudière fioul, à l’instar de la Polymatic Chartreuse d’Atlantic.

La Vanoise d'Atlantic fait partie des chaudières à haut rendement.

La Vanoise d’Atlantic fait partie des chaudières à haut rendement.

Pour un meilleur rendement, les chaudières bois à bûches haut de gamme fonctionnent en tirage forcé. Ce système permet d’obtenir une plus grande autonomie pour une utilisation moins contraignante. En effet, après avoir chargé au maximum sa chaudière de bûches, le ballon d’hydro-accumulation, présent sur ce type d’utilisation, prendra le relais. Et il se chargera d’alimenter votre réseau hydraulique en chaleur. La Vanoise d’Atlantic fait partie de ces chaudières à haut rendement.

La chaudière à plaquettes, à granulés et le poêle à granulés

Autre solution : la chaudière à plaquettes ou à granulés, qui permet une automatisation de l’installation et une autonomie maximale. Bénéficiant d’un rendement encore plus important que les chaudières à bûches, cette solution nécessite néanmoins un investissement plus lourd.

Le poêle à granulés se conçoit quant à lui davantage comme un chauffage d’appoint en rénovation. Sa régulation est automatisée. Après avoir rentré une température de consigne, il va ajuster de lui-même sa puissance pour maintenir une température homogène et constante.

[table “53” not found /]
[table “50” not found /]

Pour faire votre choix, découvrez aussi :

–     Remplacer sa chaudière : comment choisir ? 

–     Remplacer sa chaudière : zoom sur les chaudières gaz

–     Remplacer sa chaudière : zoom sur les chaudières fioul

Aurélie Charpentier © AdC

 

A lire aussi dans le Magazine :

Les solutions Atlantic :

[table “18” not found /]