Pour sélectionner les appareils assurant le confort thermique à l’intérieur, plusieurs critères sont à prendre en compte, parmi lesquels le volume sonore. Le fonctionnement de ces équipements produit en effet plus ou moins de bruit, au quotidien. Découvrez nos astuces pour faire le bon choix !

Quel est le niveau sonore acceptable ?

Le bruit est source de nuisance et de gêne, mais aussi de stress et d’autres maux plus ou moins graves. Dans les logements, le niveau sonore est donc primordial pour garantir le confort. Or, les équipements de confort thermique émettent du bruit. Une source sonore qui ne doit pas être minimisée et qu’il faut anticiper avant de s’équiper. Ainsi, l’environnement sonore est considéré comme peu audible en dessous de 20 db (décibels). Jusqu’à 40 db, il est jugé faible, puis supportable jusqu’à 60 bd. Au-delà de 65 db, le bruit est considéré comme pénible, gênant et même dangereux à partir de 90 db. La législation recommande un intérieur à 30, 35 db maximum.

Un climatiseur doit allier efficacité et discrétion acoustique, à l’image de Takao M3 d’Atlantic.

Le bon choix en fonction du bruit

L’installation d’une climatisation ou d’une pompe à chaleur nécessite donc de prendre en compte le volume sonore produit par l’appareil. Il faut pour cela se référer à la fiche technique de l’appareil, pour connaître son niveau sonore moyen, exprimé en db. Le niveau est aussi différent selon qu’il s’agit d’un équipement mobile ou fixe, intérieur ou extérieur. Les modules extérieurs sont en général plus bruyants. Dans tous les cas, évitez les appareils produisant un bruit supérieur à 50 db, ce niveau étant considéré comme gênant. Les progrès techniques permettent désormais de réaliser des modèles de plus en plus silencieux, certains étant en dessous de 30 db. Une option silence est aussi présente sur certains appareils, à activer la nuit pour plus de confort. Atlantic propose des équipements très performants côté sonore. C’est le cas par exemple des climatisations murales réversibles Takao M2, dont le niveau sonore pour le module intérieur est de 38 db et de seulement 46 db à l’extérieur. Ou encore, de la pompe à chaleur Alfea Extensa AI, avec les 39 db du module intérieur et 41 db du module extérieur.

L’importance de l’installation

Outre les performances de l’équipement lui-même, son installation est tout aussi déterminante pour assurer un bon confort sonore. Les modules extérieurs sont ainsi installés loin des pièces à vivre et des chambres, mais aussi loin du voisinage. De même, il faut éviter un positionnement dans une cour fermée qui joue le rôle de caisse de résonance. Afin de ne pas créer de vibrations, ces modules ne doivent pas toucher les murs, ils seront posés à plat sur un sol stable. Un installateur pourra trouver le meilleur endroit et tout mettre en œuvre pour que l’installation ne génère pas de bruit trop élevé. Enfin, sachez qu’il existe aussi des moyens pour améliorer une installation trop sonore, comme la pose d’écrans phoniques. Vous pourrez ainsi concilier confort thermique et discrétion !

Perrine Roux © AdC

A lire aussi dans le Magazine :