DossierÊtre bien au chaud chez soi

Quand et comment rallumer son chauffage ?

  • Publié le 16.11.2021
  • Temps de lecture : 3 min
  • ♥ 0 réaction

C’est indéniable, l’automne s’est installé, avec son cortège de feuilles chatoyantes et mordorées, ses jours raccourcis et ses fraîches températures. Nous ressortons des placards gros pulls et plaids tout doux. C’est aussi le moment de rallumer son chauffage en toute sécurité et en s’assurant que tout fonctionne. La Rédaction de « Bien Chez Moi » vous livre ici les bons gestes à avoir avant de faire monter la température.

À partir de quand peut-on rallumer son chauffage ? C’est une question que l’on se pose tous. Avant d’y répondre sachez que l’Ademe préconise des températures idéales en fonction des pièces. Pour obtenir le parfait équilibre de confort thermique, il faut qu’il fasse 17°C dans les chambres, 22°C dans une salle de bain lorsqu’on l’utilise, et entre 19 et 21°C dans les différentes pièces à vivre.

Lorsque ces températures ne sont pas atteintes et qu’il fait en dessous de 19°C à l’extérieur (de la mi-octobre à la mi-avril en fonction des régions), rallumez votre chauffage.

Enfin, avant de savoir si vous pouvez abandonner votre bouillotte et mettre vos radiateurs en position ON, posez-vous ces 3 questions :

  1. Avez-vous du mal à sortir du lit le matin à cause du froid ?
  2. Est-ce que vous grelottez en sortant de votre douche ?
  3. Avez-vous ressenti le froid pendant plusieurs semaines consécutives ?
Ampoule

Bon à savoir !

Pensez à l’impact écologique. Le chauffage dans un foyer est le premier poste de rejet de CO2. Privilégiez donc les pompes à chaleur (écologiques et économiques), les poêles à bois, les chaudières biomasse ainsi que les thermostats programmables. Les aides MaPrimeRénov’ et la prime Coupe de pouce économie d’énergie peuvent vous être utiles.

Quelles précautions prendre avant de rallumer son chauffage ?

Pourquoi faut-il être vigilant lorsque vous souhaitez chauffer de nouveau votre maison ? Premièrement pour votre sécurité. Avec une chaudière à gaz mal entretenue, vous risquez une intoxication au monoxyde de carbone (CO) ou une potentielle fuite de gaz. Les dangers sont aussi bien présents avec des chauffages d’appoint en fin de vie ou un conduit de cheminée obstrué. Deuxièmement, cela peut avoir un impact sur votre porte-monnaie.

On vous dévoile ici les réflexes à avoir avant de chauffer votre logement pour chaque type de chauffage.

.

Les radiateurs électriques

Laissez respirer chauffages et VMC : enlevez la poussière de vos radiateurs, VMC et autres systèmes d’aération. Allez, il est temps d’attraper votre plus beau plumeau !

Les radiateurs à eau chaude 

Munissez-vous d’un tournevis et d’un petit récipient et purgez vos appareils au moins une fois par an (cela consiste à vider l’air qui a pu s’introduire dans le circuit).

Les chaudières à gaz ou au fioul

Pour relancer votre chaudière en toute sécurité, pensez-y quelques semaines avant le retour du froid. Faites un test en repassant votre chaudière en position hiver. Vous verrez ainsi si vos radiateurs répondent au quart de tour. S’ils sifflent ou peinent à chauffer, il est grand temps de les purger. Sachez que l’entretien de votre chaudière est obligatoire une fois par an.

Le chauffage au bois

Ah les cheminées, leurs petits foyers et leur côté romantique…Si le feu à l’âtre est pour vous l’occasion de vous blottir sous un plaid avec bon chocolat chaud, de regarder un téléfilm de Noël avec les crépitements des flammes en bruit de fond, sachez qu’il est obligatoire de faire ramoner le système d’évacuation des fumées une fois par an (il en va de même pour les poêles à bois). On n’aimerait pas que vous finissiez en marshmallow trop grillé.

Les pompes à chaleur (PAC)

Avant de redémarrer votre pompe à chaleur et afin de limiter les pannes, vous pouvez réaliser quelques manipulations. Inspectez la partie installée en extérieur et dégagez les tas de feuilles mortes, les branches, les débris et toutes les saletés qui pourraient empêcher une bonne arrivée d’air. Ces bons gestes ne vous empêchent pas de faire appel à un professionnel pour un entretien annuel.

Voilà, vous êtes fins prêts pour rallumer votre chauffage en toute sécurité. Et en bonne voie pour réaliser des économies d’énergies grâce à un système bien entretenu. D’ailleurs, en parlant budget, un dernier conseil : faites attention à ne pas trop chauffer ni trop tôt. En effet, 1°C en plus équivaut à 7 % supplémentaires sur votre facture.

Bonus : les radiateurs connectés

Impossible de ne pas évoquer les radiateurs connectés et le pilotage intelligent quand on parle économie ! Pour le système de chauffage connecté : gagnez du temps, de la facilité d’utilisation et du confort thermique grâce au contrôle à distance. Vous pouvez ainsi programmer vos radiateurs en toute sérénité.

Et si vous optez pour l’option de pilotage intelligent, les appareils sont équipés d’une fonctionnalité de détection de présence et d’absence. Ainsi, vos radiateurs vont mémoriser vos rythmes de vie et s’autoprogrammer en conséquence. Des systèmes intelligents à utiliser pour alléger votre facture.

Livre blanc

Votre catalogue
Radiateurs 2021 Atlantic

Découvrez ici toute notre gamme de produits Radiateurs, Chauffe-eau et
Sèche-serviettes 2021