DossierBien à la Maison

Du feu à la technologie connectée, petite histoire du chauffage !

On l’utilise tous les jours, de l’automne au printemps, sans même parfois sans rendre compte… Partie intégrante de nos vies, le chauffage domestique existe depuis toujours, a sans cesse évolué et a été amélioré par les hommes et les avancées technologiques…

Une fois n’est pas coutume, la rédaction de Bien chez moi vous invite à parcourir cette évolution à travers le temps. Du feu à la technologie connectée, voici la petite histoire du chauffage !

Aux origines du chauffage

La découverte du feu a été une révolution majeure pour l’humanité. En plus d’introduire la cuisson des aliments, le feu a également permis aux humains de se chauffer. Les premières formes de chauffage intérieur remontent à la Préhistoire, lorsque les premiers hommes utilisaient des feux de camp pour se chauffer, se nourrir et se protéger des prédateurs. Ces feux étaient généralement allumés à l’extérieur, mais ils pouvaient également être transportés à l’intérieur des grottes ou des abris en pierre. Les feux de camp étaient une source de chaleur efficace, mais ils dégageaient beaucoup de fumée, nocive pour la santé, et étaient également difficiles à contrôler, entraînant parfois des incendies.

Au fil du temps, les hommes préhistoriques ont développé des techniques pour améliorer l’efficacité et la sécurité de leurs moyens de chauffage. Ils ont commencé à utiliser des foyers, des structures en pierre ou en terre cuite conçues pour contenir le feu. Ils permettaient de réduire la quantité de fumée dégagée et de contrôler plus facilement le feu. Ils ont également utilisé des pierres chaudes pour chauffer les aliments et l’eau. Les pierres étaient chauffées dans le feu, puis placées dans des récipients en terre cuite ou en bois. Cette technique était moins efficace que le chauffage par le feu, mais elle était plus sûre.

L’Antiquité : l’invention du chauffage central

À l’Antiquité, les Grecs et les Romains ont développé à leur tour de nouvelles techniques de chauffage, plus élaborées, puisqu’ils ont inventé le chauffage central, alimenté par des fourneaux ou des cheminées. Chez les Romains, ces systèmes étaient des hypocaustes. Ils permettaient de chauffer plusieurs pièces d’une habitation en même temps, grâce à un réseau de tuyaux en terre cuite qui transportaient la chaleur d’un foyer situé sous le sol. L’hypocauste était utilisé pour chauffer les villas et les thermes romains.

Les Grecs, quant à eux, utilisaient principalement le feu de camp et le brasero, un récipient métallique sur pieds rempli de charbon ou de braises. Ce dernier était utilisé pour chauffer une pièce ou pour se réchauffer à l’extérieur.

Ils ont également développé un système de chauffage central appelé le caloriferum, moins sophistiqué que l’hypocauste romain.

Dans les autres régions du monde, les modes de chauffage étaient variés. Dans les régions froides, les gens se servaient de cheminées et de poêles à bois très rudimentaires (déjà !). Dans les régions chaudes, les gens utilisaient souvent des systèmes de ventilation pour rafraîchir l’air (les prémices des PAC air/air…).

Au Moyen Âge et Renaissance

Au Moyen Âge, les maisons étaient généralement petites et mal isolées, ce qui rendait difficile le maintien d’une température confortable. On a commencé à utiliser des poêles en faïence ou en terre cuite pour chauffer les pièces. Ces poêles étaient plus efficaces que les feux de camp ou les cheminées, et permettaient de chauffer des pièces plus grandes.

À la Renaissance (1400-1600), les modes de chauffage ont connu une évolution importante. Le chauffage est en effet devenu un élément inhérent à la notion de confort domestique, en utilisant notamment des systèmes de chauffage à eau chaude, qui permettaient de chauffer l’eau des salles de bain et des cuisines. Par ailleurs, les maisons devenues plus grandes et plus confortables ont conduit à une demande croissante de systèmes de chauffage plus efficaces. Si le poêle est devenu le mode de chauffage dominant à la Renaissance, le chauffage central est progressivement apparu, chez les plus aisés.

De l’époque moderne à aujourd’hui !

Au 19e siècle, les progrès technologiques considérables et la révolution industrielle ont fait émerger de nouveaux systèmes de chauffage plus efficaces et plus confortables. Le poêle en fonte, plus efficient dans sa restitution de chaleur, a pris peu à peu la place du poêle en faïence. Mais c’est l’invention de la chaudière à vapeur qui a clairement révolutionné le chauffage central de cette époque. Plus puissante que les chaudières à bois ou à charbon, elle pouvait chauffer des bâtiments plus grands.

On a également commencé à utiliser des systèmes de chauffage à gaz, à mazout et, surtout, fonctionnant à l’électricité, gagnant en efficacité et en sûreté et permettant de chauffer les maisons de manière plus uniforme.

Vous l’aurez noté si vous nous lisez fréquemment, le chauffage intérieur est devenu un élément indispensable à notre confort moderne et ses innovations en la matière sont légion. Adieu le radiateur grille-pain des années 60, bienvenue aux radiateurs rayonnants et connectés, qui permettent de se chauffer à la carte et de réaliser de réelles économies d’énergie.

Mais le 20e siècle a aussi vu l’arrivée de nouveaux modes de chauffage, qui, petit à petit, prennent en compte l’urgence climatique, la préservation des ressources planétaires et l’utilisation de ressources naturelles inépuisables :  chauffage au sol par géothermie, pompe à chaleur, chauffage solaire.

Loin du feu à peine maîtrisé, le chauffage a connu de belles évolutions, évidemment liées aux inventions industrielles et technologiques de chaque époque, et dont les fabricants actuels ne cessent de s’emparer dans leurs pôles de R&D… qui sait avec quoi, demain, nous nous chaufferons ? Les paris sont ouverts…

Catalogue

Radiateurs

Radiateur à chaleur douce, à inertie, connecté, intelligent, ou design… Ou tout à la fois ! Améliorez votre confort, simplifiez-vous la vie et faites des économies d’énergie avec votre futur radiateur électrique. Téléchargez gratuitement notre catalogue chauffage électrique pour choisir le radiateur qu’il vous faut.

Catalogue

Radiateurs

Recevoir
annuler

Exprimez votre opinion !