DossierBien à la Maison

Comment organiser une Fête des voisins ?

  • Mis à jour le 25.05.2022
  • Temps de lecture : 2 min

Depuis sa création en 1990, la Fête des voisins ne cesse de traverser les frontières et trouver des adeptes, du Japon au Mexique en passant par le Togo et les US. Si vous êtes attaché à cette tradition, mais ne savez comment l’organiser, la rédaction de « Bien Chez Moi » a pensé à vous !

Lorsqu’ Atanase Périfan, alors adjoint au maire du 17ème arrondissement de Paris, a lancé cette fête, l’objectif était de développer la convivialité et l’entraide entre voisins et ainsi lutter contre l’isolement, notamment des personnes âgées. Une étude publiée en septembre 2021* par l’association Petits Frères des Pauvres indique d’ailleurs qu’un tiers des plus de 65 ans se sentent seuls.

Ampoule

Bon à savoir !

En 2019, 30 millions de participants se sont rendus à la Fête des voisins dans plus de 50 pays.

1/ L’emplacement

Que vous habitiez un immeuble ou une zone pavillonnaire, aucune inquiétude : il vous sera possible d’organiser la Fête des voisins. Pour choisir le lieu des festivités, vous pouvez vous rapprocher du président du conseil syndical ou du service de la mairie de votre commune en charge des lieux communs. Ils seront les plus à même de vous répondre sur les options qui s’offrent à vous. Quoiqu’il en soit, nous vous recommandons de miser sur un espace extérieur : moins intimiste, il permettra ainsi aux personnes hésitantes de passer une tête sans se sentir piégées et aux enfants de se divertir sans déranger les plus grands. Gardez toutefois un œil sur la météo…

2/ La nourriture et les boissons

Généralement programmée en fin d’après-midi, voire en début de soirée, la Fête des voisins va de pair avec apéritif dînatoire. Toujours dans une logique de convivialité, n’hésitez pas à mettre les invités à contribution en leur proposant d’apporter des mets faits maison tels que des quiches. S’il est difficile de savoir exactement combien de personnes seront présentes, le plus simple est donc de demander à chacune d’entre elles d’apporter un petit quelque chose. Si vous habitez une grande copropriété, vous pouvez également penser à partager les plats (sucré, salé, etc.) en fonction par exemple des numéros d’interphone ou d’escaliers.

3/ L’annonce

Pour être certain que tous vos voisins seront conviés à la fête, vous pouvez glisser des invitations dans chaque boîte aux lettres et coller une affichette sur les parties communes de votre immeuble, ou sur les tableaux d’informations (souvent aux abords de la mairie) de votre commune si vous habitez une maison. Bien entendu, n’hésitez pas à doubler ces gestes d’une invitation orale dès que vous croisez un voisin, ce dernier se sentira davantage concerné et vous aurez ainsi plus de chance de le voir à votre fête.

4/ Les activités

Afin d’assurer une ambiance légère et distrayante, vous pouvez réfléchir dès maintenant aux animations que vous pourriez lancer lors de la soirée. Par exemple, si vous savez que plusieurs enfants seront présents, vous pouvez vous munir d’un ballon (en mousse, idéalement pour les plus jeunes et les parties communes), de craie ou d’autres objets ludiques.

* Baromètre solitude et isolement : quand on a plus de 60 ans en France en 2021