DossierÊtre sobrement bien chez soi

5 idées pour le tour du monde des crêpes

  • Mis à jour le 20.05.2022
  • Temps de lecture : 3 min

Chaque année c’est le même rituel : on mélange du lait, de la farine, des œufs, du sucre et du beurre. Puis on attrape une poêle, une pièce que l’on glisse dans le creux de sa main et on fait sauter des crêpes. Mais s’il s’agit d’une des recettes des plus simples à réaliser, on a décidé de vous faire découvrir pour la chandeleur 2022 des recettes confectionnées dans des pays plus ou moins lointains.

Les pancakes canadiens au sirop d’érable

Si le nom « pancake » est apparu au XVème siècle, ce n’est qu’au XIXème siècle qu’il est devenu un standard en Amérique du Nord. La recette a probablement été importée par des immigrés allemands installés sur le continent américain. Enfin, que cela soit au Québec ou au Nouveau-Brunswick, les Canadiens privilégient les termes « crêpes » ou « crêpes américaines ». Pour réaliser des pancakes aussi délicieux que légers et moelleux, c’est par ici.

© istock

Les « Jian Bing » du nord de la Chine

Ces crêpes populaires ont pour origine la ville côtière de Tianjin, situé à 200 km au Sud-Est de Beijing. Traduit littéralement « Jian Bing » veut dire « galette frite dans peu d’huile ». Il va sans dire qu’il faut donc les déguster avec modération. Il y a quelques années encore, il était possible d’en manger sur le pouce dans les rues de Beijing grâce aux marchants ambulants. Aujourd’hui, vous en trouverez aux stands des supermarchés ou des centres commerciaux. Mais en attendant de voyager pour découvrir cette spécialité, vous pouvez commencer à tester la recette chez vous. C’est ici.

© istock

Les tamales du Mexique

Ce plat typique mexicain est un chausson à base de maïs, cuit à la vapeur dans l’enveloppe d’un épi de maïs. Ce plat d’origine aztèque était préparé pour les grandes occasions ou pour les offrandes aux dieux. Les tamales peuvent être sucrés ou salés. Nos préférés ? Ceux au poulet ! Pour la recette, on se régale par ici.

© istock

Qatayefs du Proche-Orient

Il s’agit d’une pâtisserie levantine à base de pâte à crêpe, farcie de crème de lait, de pistache (que l’on conseille fortement) ou de noix. Très prisé au Liban, en Égypte, en Syrie ou encore en Jordanie, il ne faut pas confondre le qatayefs ou katayef avec le ktayef (ou cheveux d’ange aux amandes) qui est une pâtisserie (toute aussi excellente) algérienne. Si vous souhaitez vous aventurer dans l’élaboration de la recette, c’est ici.

© istock

Les dorayakis du Pays du Soleil Levant

À l’origine, cette pâtisserie n’avait qu’une seule couche. La forme actuelle fut inventée en 1914 à la pâtisserie Usagiya à Ueno, un quartier de Tokyo. Elle consiste en deux pâtes en forme de pancake enveloppant une garniture de pâte de haricot rouge nommée anko. Pour la petite anecdote, le dorayaki est la nourriture favorite de Doraemon, héros éponyme du manga. Prêts à vous régaler ? La recette est ici.

© istock
Ampoule

Bon à savoir !

Pas de crêpes à Marseille ! La ville du Sud-Est résiste encore et toujours et ne fête pas la Chandeleur.  La raison ? Ses habitants ont une autre douceur à se mettre sous la dent. Le 2 février, toutes les rues de la cité phocéenne s’embaument du subtil parfum de fleur d’oranger des navettes, ces célèbres petits biscuits secs originaires du vieux port.