le-magazine-atlantic-Nrj-durable-est-ce-rentableSoleil, air, géothermie, bois… Les énergies renouvelables ne sont plus des énergies archaïques. Aujourd’hui à la pointe de la technologie, les systèmes de production de chaleur dans l’habitat savent utiliser ces énergies propres. Mais est-ce vraiment rentable ?

Voici quelques éléments de réponse avec André Joffre, président de l’association Qualit’EnR, association française pour la qualité d’installation des systèmes à énergie renouvelable.

Pourquoi choisir les énergies renouvelables ?

André Joffre - Président de Qualit’EnR

André Joffre – Président de Qualit’EnR

« La première raison est égoïste : il s’agit de faire des économies d’énergie et donc des économies financières. La seconde est plus altruiste. Elle vise à participer, à son échelle, à la réduction des émissions de CO2 », explique André Joffre, président de l’association Qualit’EnR.

La France s’est en effet engagée à diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Le chauffage et l’eau chaude sanitaire représentant un tiers des émissions de CO2 des ménages en France, ces postes constituent donc un gisement d’économie d’énergie important. « Produites grâce au soleil, au sol, à l’air, ou la biomasse, les énergies renouvelables ont de nombreuses qualités. Elles sont inépuisables et propres puisque les appareils de production de chaleur n’émettent pas, ou très peu,  de gaz à effet de serre pour fonctionner. Et surtout, elles sont désormais fiables », ajoute André Joffre. A la fois écologiques et économiques, les avantages des énergies renouvelables sont indéniables.

Comment utiliser les énergies renouvelables ? Quelles sont les solutions ?

« Les solutions existent pour tout type d’habitation, que ce soit une maison individuelle, du logement collectif, une rénovation ou une construction neuve ».

Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est capable de couvrir de 40 à 70 % des besoins d'une famille.

Utilisée dans un chauffe-eau solaire individuel, l’énergie solaire est capable de couvrir de 40 à 70 % des besoins d’une famille.

On pense bien sûr tout d’abord à l’énergie solaire. Utilisée dans un chauffe-eau solaire individuel (CESI), elle est capable de couvrir de 40 à 70 % des besoins d’une famille. Certains équipements peuvent également couvrir une partie des besoins en chauffage. Il s’agit des systèmes solaires combinés qui assurent jusqu’à 60 % des besoins annuels en chauffage et en eau chaude sanitaire d’une maison. Les deux fonctionnent grâce à des capteurs solaires en toiture et un ballon d’eau chaude.

Les pompes à chaleur ou PAC sont également très répandues. Procurant le chauffage et parfois l’eau chaude sanitaire, ces dernières puisent une partie de leur énergie dans des sources renouvelables (l’air, l’eau, le sol). Elles fonctionnent à l’électricité mais restituent de 3 à 4 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh d’électricité consommée.

Le chauffe-eau thermodynamique est dédié à dédiée exclusivement à la production d'eau chaude sanitaire.

Le chauffe-eau thermodynamique est dédié à la production d’eau chaude sanitaire.

Le chauffe-eau thermodynamique, ou CETI, est une pompe à chaleur (généralement aérothermique) de petite puissance dédiée exclusivement à la production d’eau chaude sanitaire.

Plus nouvelles sur le marché, les chaudières hybrides ou pompes à chaleur hybrides sont capables de combiner dans un même produit différentes sources d’énergie dont l’une est renouvelable. Il peut ainsi s’agir d’une chaudière gaz combinée à une pompe à chaleur ou à un ballon d’eau chaude solaire. Intelligent, ce système sait choisir l’énergie la moins coûteuse en fonction du moment.

Le poêle à granulés allie le confort thermique à l'aspect chaleureux d'un bon feu.

Le poêle à granulés allie le confort thermique à l’aspect chaleureux d’un bon feu.

Enfin, le chauffage au bois est également très performant. Il se présente sous différentes formes, de la chaudière bois au poêle à bois. Il allie le confort thermique à l’aspect chaleureux d’un bon feu.

Les solutions renouvelables sont-elles rentables ?

Tous ces équipements coûtent plus cher à l’achat que les équipements classiques. Mais ils font considérablement baisser la facture annuelle d’énergie. « Les aides mises en place par les pouvoirs publics ont précisément pour but de rendre cet investissement rentable », souligne le président de Qualit’Enr. Avant de poursuivre : « Mais les temps de retour sur investissement sont difficile à évaluer. Pour l’énergie bois par exemple, tout dépend de la manière dont vous vous procurerez le bois par la suite ».

Utiliser des énergies renouvelables vous permet de faire un geste pour l'environnement tout en réalisant des économies.  (© Mimi Potter - Fotolia.com)

Utiliser des énergies renouvelables vous permet de faire un geste pour l’environnement tout en réalisant des économies.
(© Mimi Potter – Fotolia.com)

On estime ainsi généralement que le surcoût lié aux applications thermiques des énergies renouvelables s’amortit en moyenne en 10 ans. Crédit d’impôt, taux de TVA réduit, éco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah ou de la région… De nombreuses aides existent aujourd’hui pour faire baisser la facture. Le Crédit d’impôt développement durable (CIDD) permet de déduire de vos impôts sur le revenu certains travaux que vous allez réaliser dans le but de réduire votre consommation énergétique. Avec l’entrée en vigueur de la RT 2012 (Nouvelle Réglementation Thermique pour la construction neuve), depuis le 1er janvier 2013, les bâtiments construits depuis moins de 2 ans, sont exclus du crédit d’impôt. Pour bénéficier du crédit d’impôt, il faut donc que votre logement ait été achevé au 1er janvier 2011.

A ces aides, viennent s’ajouter les certificats d’économies d’énergie. Ce système gagnant-gagnant permet aux particuliers d’obtenir des primes, des services ou des réductions et aux fournisseurs d’énergie d’atteindre une obligation d’économie d’énergie fixée par les pouvoirs publics.

« Le marché deviendra de plus en plus qualitatif. A partir de 2014, pour bénéficier de ces différentes aides incitatives, l’entreprise qui réalisera les travaux d’économie d’énergie devra bénéficier de la mention « Reconnue Grenelle de l’Environnement ». Mais aujourd’hui déjà, suivre la démarche des installateurs Qualit’EnR vous garantit d’avoir de très bons produits certifiés et des installateurs qualifiés».

Renseignez-vous bien, c’est le moment de passer au vert !

Aurélie Cheyssial © AdC

Et vous, avez-vous déjà adopté les énergies renouvelables ? Dites-nous tout !

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

 Pour aller plus loin :

[table “18” not found /]