DossierBien vieillir chez soi

Comment bien vieillir chez soi ?

  • Publié le 08.10.2021
  • Temps de lecture : 2 min
  • ♥ 0 réaction

Une large majorité des personnes âgées vous diront qu’elles souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible. On s’aperçoit alors de la nécessité d’établir un lien entre les notions de confort et de bien vieillir. Aujourd’hui, comment faire face à cet enjeu sociétal ?

Dans une Europe de plus en plus âgée, la France limite son vieillissement. D’après le Ministère des Solidarités et de la Santé, les personnes âgées de 60 ans et plus, réparties de façon inégale sur le territoire, sont au nombre de 15 millions et passeront à 24 millions en 2060. Parmi ces personnes âgées, 4 millions seront en perte d’autonomie d’ici 2050.

Pour y faire face plusieurs solutions sont proposées comme les maisons de retraite ou les résidences-autonomie mais c’est le maintien à domicile qui reste plébiscité. L’Unité de retour et maintien à domicile (URMAD) indique effectivement que 80% des personnes âgées souhaitent vieillir chez elles. Cependant, il existe de nombreux freins à lever pour rendre ce choix de vie effectif.

Vieillir chez soi, un souhait naturel pas si simple

Le manque d’informations et la complexité des démarches rendent souvent le choix du maintien à domicile difficile. Le peu de personnel médical dans certaines zones rurales donne aussi à réfléchir par deux fois. Le coût d’une aide à domicile peut également en refroidir plus d’un. Malgré tout cela, sachez qu’il existe des aides, notamment financières, telles que l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou l’Aide habiter facile pour adapter son logement (ANAH) qui font du maintien à domicile une réalité.

Ampoule

Bon à savoir !

81 % des chutes de personnes âgées se produisent à domicile, dont 46 % s’effectuent dans la salle de bains (sources inpes ).

Le réaménagement du cadre de vie du sénior contribue à ce choix de vie et permet d’apporter un certain confort et de la sécurité. Rien que de petits ajustements tels que des poignées et des serrures faciles à manier ou l’installation d’une bonne lumière en intérieur comme en extérieur suffisent. Les encombrements inutiles sont, eux, à éviter et vous pourrez faciliter le déplacement du sénior grâce à un déambulateur ou un fauteuil. Enfin, il ne faut pas hésiter à prévenir les chutes en élimant la moquette au profit du parquet. L’adaptation de la salle de bain avec des équipements plus appropriés (siège ergonomique etc…) et la simplification de l’accès à la cuisine (ustensiles adaptés, ajustement de la hauteur des meubles etc…) aident les personnes âgées à garder leurs repères et à maintenir un certain confort.

Dernier point tout aussi important : la possibilité d’une vie sociale. Les risques d’isolement sont bien présents, surtout en maintien à domicile, et peuvent amener une certaine solitude. L’inclusion des seniors est donc à prendre compte et il faut vérifier que ces derniers auront accès à des lieux où ils pourront se sociabiliser. Pour les personnes souhaitant vivre à domicile mais ne pouvant plus se déplacer, il est nécessaire que celles-ci aient des visites régulières.  Si toutes ces mesures sont réunies, bien vieillir chez soi est alors tout à fait possible !

Catalogue

Votre catalogue Radiateurs, Chauffe-eau et Sèche-serviettes 2021 Atlantic

Découvrez ici toute notre gamme de produits Radiateurs, Chauffe-eau et Sèche-serviettes 2021