Lancé par la FNAIM et l’association Qualitel, le mouvement « Les copros vertes » s’adresse aux copropriétaires et syndics, dans l’objectif de les sensibiliser et les former à la rénovation énergétique. Le point sur une belle opportunité !

La naissance du mouvement

Le ministère de la Transition écologique a lancé un appel à programme pour inciter les copropriétés à effectuer des travaux de rénovation énergétique. De fait, les immeubles représentent 45 % de l’énergie consommée en France et 25 % de la production de gaz à effet de serre… Et on compte encore 7 millions de logements mal isolés. Or, l’objectif poursuivi par la France est la neutralité carbone en 2050. C’est dans cette optique que l’appel à projets a été lancé. L’association Qualitel et la FNAIM font partie, avec leur programme commun « Les Copros Vertes », de ceux sélectionnés.

« Les Copros Vertes » : informer et former

L’essence de ce programme est d’informer les copropriétaires et les syndics sur la rénovation énergétique. Pour cela, des formations sont mises en place. Adressées aux particuliers copropriétaires, les formations des « Copros Vertes » sont gratuites et accessibles en ligne. Leur objectif : aider à comprendre les enjeux de ces travaux, pour pouvoir ensuite sensibiliser le syndic et les autres copropriétaires. Les syndics ont accès quant à eux à une formation qualifiante, avec l’École Supérieure de l’Immobilier, afin de sensibiliser mais aussi connaître les règles juridiques, les financements et la coordination de travaux de rénovation énergétique.

Pour aller plus loin, « Les Copros Vertes » organisent un tour des régions de mars à juillet 2020. 15 villes sont sur le parcours, qui permettra de faire connaître le programme mais également d’organiser des rencontres avec les copropriétaires, syndics, acteurs locaux et nationaux de la rénovation énergétique.

Toutes les infos sur : www.coprosvertes.fr

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :