Le confinement peut être l’occasion de faire un point sur son mode de vie pour modifier des habitudes et limiter son impact sur l’environnement. Voici 10 points à explorer pendant le confinement !

Conseil N°1 : Comparer les fournisseurs d’énergie

Vous avez un abonnement en gaz ou électricité mais avez-vous déjà comparé les offres des différents fournisseurs ? Certains proposent des tarifs très compétitifs, souvent plus que les tarifs réglementés. Prenez soin néanmoins de bien vérifier les frais annexes éventuels ainsi que la durée de prix garantie. Vous comparerez les tarifs grâce au tableau répertoriant le prix de l’abonnement et le prix du kWh. D’autre part, vérifiez les services proposés, comme les outils de maîtrise de l’énergie. Enfin, un point primordial est la provenance de l’énergie. Le changement de fournisseur est gratuit, se fait à distance sans aucune intervention sur place et sans coupure d’énergie.

Conseil N°2 : Améliorer son éclairage

Pour réduire au maximum la facture, commencez par faire en sorte de privilégier l’éclairage naturel : nettoyez les vitres, ouvrez rideaux et volets, placez les meubles pour ne pas limiter l’éclairage et en bénéficier au maximum. Ensuite, choisissez un éclairage artificiel peu énergivore avec des ampoules LED adaptées. Vous choisirez leur puissance selon leur usage, en vous référant à la quantité de lumière émise (exprimée en lumens). Enfin, profitez du confinement pour nettoyer vos ampoules. Moins de poussières, plus de lumière !

Conseil N°3 : Traquer la consommation cachée

Nous utilisons beaucoup d’appareils électriques actuellement, la plupart restant branchés en veille. Or, même en veille ils continuent à consommer de l’énergie et même beaucoup, puisque cela représente jusqu’à 70 % de la consommation globale. Ordinateur, télévision, chargeur avec transformateur, chaîne hi-fi, console de jeux, décodeurs… Ne les mettez plus en veille, mais éteignez-les totalement ou placez des multiprises avec interrupteurs.

Conseil N°4 :  Adopter des petits gestes au quotidien

Prenez le réflexe d’éteindre la lumière dès qu’elle n’est pas utile. Placez un couvercle sur la casserole pendant la préparation des repas : la vapeur d’eau accumulée élève la pression et accélère la cuisson. Préférez aussi le micro-ondes aux plaques électriques lorsque cela est possible : il est plus économe en énergie. Autres gestes qui diminuent la consommation électrique : le dégivrage régulier du réfrigérateur et le détartrage du lave-linge !

Conseil N°5 :  Économiser l’eau

Privilégiez la douche (15 litres/minute) au bain (200 litres). Et soyez raisonnable en ce qui concerne sa durée ! Une douche de 15 minutes est effectivement plus consommatrice qu’un bain… Ne laissez bien sûr pas couler l’eau pendant que vous vous brossez les dents, les mains, ou vous savonnez. Récupérez l’eau de pluie pour arroser les plantes ou laver le sol. Enfin, le confinement est aussi l’occasion d’installer des équipements économiques : mitigeur, pommeau.

Conseil N°6 : Réduire les déchets

Faites le point sur votre consommation et sur ce que vous pouvez changer. Réduisez ainsi les suremballages en passant à des produits en vrac par exemple. Aménagez vos rangements à vrac, avec des bocaux étiquetés. Prévoyez des contenants réutilisables (sacs, totebags…). Et bien sûr, aménagez votre espace de tri sélectif.

Conseil N°7 : Créer un bac à compost

Pour aller plus loin dans la réduction des déchets, démarrez un compost dans lequel vous jetterez vos épluchures, le marc de café, les coquilles d’œufs, les feuilles et fleurs fanées, restes de pain, thé en vrac… La matière organique créée sera un excellent fertilisants pour vos plantes.

Conseil N°8 : Faire le ménage de façon écologique

Faites un tri dans vos produits, pour vous équiper uniquement de produits ménagers écologiques et composés à 100 % de matières premières végétales. Vous pouvez aussi profiter de ce temps chez vous pour réaliser des recettes de produits maison (lessive, produit vaisselle…).

Conseil N°9 : Choisir ses équipements

Anticipez l’après confinement pour sélectionner des appareils plus verts. Listez vos équipements défaillants et leur étiquette énergie. Ceux qui ont une note trop faible seront remplacés par des appareils notés A +, A ++ et A +++. Accordez une attention particulière au sèche-linge, il est le plus énergivore !

Conseil N°10 : Consulter les modes d’emplois

Enfin, consultez les modes d’emploi de vos appareils. Ils sont nombreux à avoir différents programmes et notamment des modes « éco ». Vous pourrez ainsi accéder au tableau de consommation de chacun et donc d’opter pour le fonctionnement le plus économique.

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :