Le chauffe-eau thermodynamique permet de chauffer l’eau sanitaire, aussi bien dans un logement neuf qu’ancien. Un système qui présente bien des avantages, notamment en termes de performances. Voici les éléments à connaître pour choisir le chauffe-eau thermodynamique qui correspond à vos besoins !

Les atouts du chauffe-eau thermodynamique

Ce type de chauffe-eau présente plusieurs avantages, à commencer par le côté écologique. En effet, il fonctionne sur le même principe qu’une pompe à chaleur, les calories nécessaires étant prélevées dans l’air ambiant ou extérieur. La production de chaleur est ainsi assurée à partir d’une énergie renouvelable, à savoir les calories présentes dans l’air. De plus, les rejets polluants sont 10 fois moins élevés que pour un appareil utilisant une énergie fossile. C’est aussi un système économique car il consomme 50 à 70% d’électricité de moins qu’un chauffe-eau électrique. En prime, ce type d’installation donne droit aux aides financières !

Choisir un chauffe-eau thermodynamique : le COP

Vous devez tout d’abord vous assurer que la performance du chauffe-eau thermodynamique correspond à vos besoins. Commencez donc par observer le coefficient de performance (COP). Il indique le nombre de kWh de chaleur produits, pour 1 kWh d’électricité consommée. Généralement, en mode standard, un chauffe-eau thermodynamique a un COP de 3, ce qui correspond au niveau minimum conseillé. Cela signifie qu’il lui faut 1 kWh d’énergie pour produire 3 kWh de chaleur. Attention, le COP varie en fonction de la température de l’air utilisé par la pompe. Plus le COP est élevé, plus l’appareil est performant.

Choisir un chauffe-eau thermodynamique : les autres critères

C’est une autre caractéristique importante. Cette fois-ci, visez un chiffre peu élevé, pour que l’eau chauffe rapidement. Cette durée se situe généralement entre 5 et 8 heures. Concernant le chauffe-eau lui-même, vous allez devoir choisir entre les différentes sources de calories. Vous avez en effet le choix entre deux systèmes : l’air ambiant ou l’air extérieur. Cela dépend de la configuration de votre logement principalement. Si vous optez pour l’air ambiant, il faut alors installer le chauffe-eau dans une pièce isolée de la maison et fraîche. Si l’air est prélevé à l’extérieur, il sera nécessaire d’installer une gaine de prélèvement pour la VMC. Une installation plus coûteuse au départ mais qui est aussi plus performante. Autre élément d’importance lors du choix d’un chauffe-eau thermodynamique : la capacité du ballon. Le panel est de 150 à 300 litres. Là, tout dépend du nombre de personnes dans votre foyer et de vos habitudes de consommation.

Pour aller encore plus loin dans votre comparatif, vous pouvez utiliser le guide de choix, mis au point par Atlantic. Vous pourrez sélectionner le chauffe-eau thermodynamique qui vous convient parfaitement, en quelques clics !

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :