Chaque année, les chèques énergie sont envoyés aux ménages modestes qui en bénéficient automatiquement. En ce printemps 2020, les délais d’envoi seront rallongés en raison de la crise sanitaire du Covid-19 mais le gouvernement a confirmé leur distribution !

Le chèque énergie bénéficie à près de 6 millions de ménages en France. Envoyé automatiquement aux bénéficiaires sur conditions de ressources, sa distribution est cette année perturbée par la crise sanitaire du COVID-19 et les mesures de confinement qui impliquent la fermeture de nombreux bureaux de poste. Cependant, le gouvernement a rassuré les concernés sur le site dédié au chèque énergie : les envois seront bien maintenus pour ce printemps 2020. Ils s’échelonneront tout au long du mois d’avril et mai. Les premières expéditions ont ainsi eu lieu le 1er avril pour les bénéficiaires du Nord-Pas-de-Calais et du Nord, une seconde vague d’envois vient d’avoir lieu le 8 et 9 avril à destination du Bas-Rhin et de l’Eur-et-Loire. Tous les départements seront naturellement inclus dans cette campagne d’envois, détaillée sur le calendrier 2020. Compte tenu du ralentissement postal en France, les délais de distribution pourront néanmoins dépasser les 2 à 4 jours ouvrables habituels. Un peu de patience est donc requise !

Chèque énergie et COVID-19

D’un montant moyen de 200€ (277€ au maximum et 48€ au minimum en 2020), le chèque énergie permet de régler des factures (gaz, électricité, fioul…) ou de couvrir une partie des dépenses engagées pour la rénovation énergétique d’un logement. Exceptionnellement, afin de soutenir les ménages en difficulté lors de cette période de confinement source de consommations énergétiques plus élevées, Engie a annoncé le remboursement de 2 mois d’électricité à 600 000 abonnés bénéficiaires du chèque énergie ou d’une aide du fonds de solidarité logement. Ce remboursement interviendra en mai pour le montant d’avril et en juin, pour la facture de mai.

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :