Vous comptez changer votre système de ventilation existante ou en installer un dans votre logement neuf, mais vous avez du mal à choisir ? Ventilation mécanique contrôlée, ventilation mécanique répartie… petit tour d’horizon pour vous aider à faire le bon choix.

VMC ou ventilation naturelle ? Doter votre logement d’un vrai système de ventilation est primordiale pour votre santé car la ventilation naturelle, si elle est nécessaire, n’est pas suffisante pour assurer une bonne qualité de votre air intérieur et le bon état de votre bâti. C’est donc un poste à ne pas négliger. Pour faire votre choix, on ne le répétera jamais assez : faites-vous conseiller par un installateur qualifié. Il vous aiguillera en fonction de votre maison (superficie, isolation…), de votre projet (rénovation, installation dans du neuf), de vos besoins ou encore de votre budget.

Ventilation logement : que choisir dans de l’ancien ?

Si vous souhaitez rénover votre solution de ventilation dans un logement ancien, vous avez le choix entre deux types de ventilation : la ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou la ventilation mécanique répartie (VMR).

La VMC est la plus connue des solutions. Elle assure la ventilation de votre logement en permanence. Hygroréglable, simple flux ou double flux, la VMC garantit une qualité d’air intérieur optimale.

La VMC simple flux est à choisir si vous avez un petit budget pour vos travaux de ventilation. Elle ventile votre logement en continu.

La VMC hygroréglable est à recommander si votre budget est un peu plus élevé. Son fonctionnement varie en fonction du taux d’humidité dans vos pièces. C’est une solution plus économe en énergie qu’une VMC simple flux.

Si vous disposez d’un budget plus conséquent, n’hésitez pas et optez pour le « must » de la VMC : la VMC double flux. Elle rejette l’air vicié de vos pièces humides (cuisine, salle de bains…) vers l’extérieur et injecte de l’air neuf filtré et réchauffé dans vos pièces de vie (salon, chambres).  Elle vous fera réaliser davantage d’économies d’énergie. En été, elle vous permettra en outre de rafraîchir votre maison.

La ventilation : un indispensable pour une bonne qualité d’air intérieur.

La ventilation mécanique répartie

Autre choix possible : la VMR, ou ventilation mécanique répartie. Idéale pour les petits budgets en rénovation et pour limiter les travaux. Son installation est en effet simplifiée par rapport à celle d’une VMC puisqu’elle ne nécessite pas l’installation d’un réseau de gaines dans le logement. Les pièces sont dotées d’aérateurs individuels faisant entrer l’air dans la maison. Ici, vous avez le choix entre extracteur permanent ou extracteur intermittent. Permanent, l’extracteur VMC marche en continu. Intermittent, l’aérateur se contrôle manuellement. Vous pouvez l’éteindre et le rallumer selon vos besoins.

Ventilation appartement ou maison : que choisir dans un logement neuf ?

Dans le neuf, vous ne pourrez pas faire installer de système de ventilation répartie. Un logement neuf est en effet soumis à la réglementation thermique en vigueur (RT2012). Votre maison neuve devra donc se doter d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC), plus économe en énergie à l’usage.

Ici, comme en rénovation, vous avez le choix entre la VMC simple flux (la moins chère), hygroréglable (pour un budget un peu plus élevé) ou la VMC double flux (la plus performante mais aussi plus coûteuse). A choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Pour vous garantir une qualité d’air optimale et des économies d’énergie maximales, optez pour une VMC double flux intelligente. Vous pourrez surveiller votre consommation sur l’application Cozytouch depuis votre smartphone ou votre tablette, mais aussi régler les débits d’air si vous observez une augmentation du taux de CO2 dans l’air (due par exemple à la présence d’un grand nombre d’invités lors d’une fête).

Aurélie Charpentier © AdC – L’Agence de contenu

Les solutions Atlantic : 

A lire aussi dans le Magazine :