le-magazine-atlantic-CONFORME RT2012Depuis le 1er janvier 2013, une maison neuve, une extension ou une surélévation de bâtiment existant doit respecter la nouvelle règlementation thermique, dite RT 2012. Mais, concrètement, quelles en sont les implications ? Quels sont les avantages de ces maisons ? Quelles sont les obligations de la RT 2012 ? Quelques éléments de réponse avec Olivier Desbrée, Directeur Général Adjoint du Groupe IGC, constructeur de maisons individuelles.

1. La RT 2012, qu’est-ce que c’est ?

Mises en place depuis 1975, les réglementations thermiques visent à réduire les consommations énergétiques des bâtiments neufs. La réglementation RT 2012 souhaite diviser par quatre (pour arriver à 50kWh/m².an en moyenne) les consommations d’énergie des bâtiments liées principalement au chauffage et à la préparation de l’eau chaude sanitaire. Sachez que construire sa maison neuve en répondant aux exigences de la RT 2012 est désormais obligatoire.

Construire sa maison neuve en répondant aux exigences de la RT 2012 est désormais obligatoire.  (© kotoyamagami - Fotolia.com)

Construire sa maison neuve en répondant aux exigences de la RT 2012, c’est obligatoire. (© kotoyamagami – Fotolia.com)

2. Qu’impose la RT 2012 sur votre projet de construction et vos équipements ?

La réglementation thermique RT 2012 impose de respecter des valeurs seuils pour trois coefficients :

–          Un Bbio (ou besoin bioclimatique) performant s’obtient avec un bâtiment bien pensé. Par exemple, l’orientation et la disposition des baies vitrées favoriseront les apports solaires hivernaux. Et les déperditions thermiques y seront limitées par une bonne isolation.

–          Le Cep (ou Coefficient de Consommation conventionnelle d’énergie primaire) comprend les consommations d’énergie liées au chauffage, à la climatisation s’il y a lieu, à l’eau chaude sanitaire, à l’éclairage, et aux auxiliaires telles que les pompes et la ventilation.

–          Enfin, la limitation du Tic (température conventionnelle en période de forte chaleur) vise à éviter, en été, le recours à la climatisation.

Olivier Desbrée -  Directeur Général Adjoint du Groupe IGC

Olivier Desbrée – Directeur Général Adjoint du Groupe IGC

« Cette réglementation est exigeante. Mais elle laisse beaucoup de liberté quant au choix des solutions, souligne Olivier Desbrée, Directeur Général Adjoint du Groupe IGC. Soit nous travaillons surtout la thématique Bbio avec un bâti ultra performant. Soit nous faisons un bâti performant où l’on met plus l’accent sur les équipements. Tout est question de choix, de budget et de région. A Strasbourg, nous n’aurons pas le même arbitrage qu’à Marseille, par exemple ».

Certains éléments sont obligatoires, notamment :

–          Le recours à une source d’énergie renouvelable pour la production d’eau chaude sanitaire, le chauffage ou l’électricité.

–          Une perméabilité à l’air du bâtiment inférieure à 0.6 m³/h/m². Il faudra donc veiller à assurer le renouvellement de l’air et sa qualité grâce à un système de ventilation mécanique performant.

3. Quelles sont les obligations pour le futur propriétaire d’une maison RT 2012 ?

La norme RT 2012 doit être prise en compte dès le dépôt de votre permis de construire. Vous remettez ainsi à l’autorité (généralement votre mairie) une première attestation comprenant : une étude thermique préalable établie par un professionnel, estimant la valeur du Bbio de votre habitation ; les données administratives du bâtiment (surface habitable…) ; la surface des baies ; et le mode de recours à une source d’énergie renouvelable.

Avant le démarrage des travaux, une étude thermique détaillée devra être réalisée par un professionnel habilité.

A l’achèvement des travaux, vous remettez à la même autorité une deuxième attestation établie à votre demande par un professionnel. Pour remplir cette attestation, le professionnel aura notamment besoin des factures des matériaux et matériels mis en œuvre (équipements, isolants…). Sans oublier le rapport de mesure de perméabilité à l’air établi par l’opérateur agréé qui aura été missionné. « Il ne faut pas négliger les études thermiques et le contrôle de perméabilité à l’air !, stipule Olivier Desbrée. En fin de chantier, si les performances ne sont pas au rendez-vous, il faudra trouver les points qui font défaut et les corriger. Voire même, dans les cas les plus extrêmes, recommencer ».

4. A qui faut-il s’adresser ?

Un constructeur, dans le cadre de la loi de 1990, est responsable de la conformité de la maison aux normes en vigueur. Pour l’architecte, vous devrez lui confier explicitement l’ensemble de ses missions. Ensuite, si le maître d’ouvrage souhaite travailler seul, il prend la responsabilité de l’ouvrage et devra faire des recours auprès des entreprises en cas de litiges. Par ailleurs, c’est à lui de trouver l’ensemble des prestataires : bureaux d’études, société en charge du test d’étanchéité à l’air

Dans le cadre de la RT 2012, préférez toujours les entreprises ou artisans ayant des labels. A l’instar de Qualibat, Qualifélec, Qualit’EnR, Eco Artisan, les Pros de la performance énergétique, ou encore RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

5. Quels sont les avantages de la RT 2012 ?

Chôra est la dernière villa témoin RT 2012 d’IGC à Toulouse.

Chôra est la dernière villa témoin RT 2012 d’IGC à Toulouse.

La RT 2012, ce ne sont pas que des contraintes ! « Le principal avantage est financier. Sur une maison aux normes RT 2012, les consommations énergétiques sont tout de même divisées par trois ou quatre, observe Olivier Desbrée. Nos clients n’ont alors plus vraiment à s’occuper de leur consommation de chauffage. Ce sont les autres postes (télévision, lave-linge, réfrigérateur) qui deviennent prépondérants sur la facture. Avec l’application de la RT 2012 et un choix judicieux pour la conception et les équipements, vous obtenez une maison très confortable ».

Ainsi, une maison RT 2012 de 100 m² environ dépensera annuellement environ 250 € pour se chauffer contre 1 800 € dans une maison très mal isolée.

C’est aussi l’occasion de construire mieux et plus sainement, en pensant à l’avenir. Votre confort thermique sera maximisé, été comme hiver. Votre qualité d’air intérieur sera également optimisée grâce à une VMC performante. Enfin, votre maison sera valorisée au moment de sa vente ou de sa mise en location.

Alors, avant de vous lancer, pour tout savoir sur la RT 2012, lisez, informez-vous. Et prenez le temps de rencontrer les professionnels les plus compétents. Ils vous aideront à comprendre la RT 2012 et à choisir les meilleures solutions en fonction de votre projet de construction.

Aurélie Cheyssial © AdC

Et vous, votre maison est-elle aux normes RT 2012 ? Quels équipements avez-vous choisis ? Partagez donc votre expérience avec nous !

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

 Pour aller plus loin :