le-magazine-atlantic-Chauffe-eau-témoignage-d-un-particulier4Habitant dans une maison de 150 m² en Essonne (91), Alain et Christine ont fait changer leur ancien chauffe-eau en juillet 2014. Ils ont opté pour un chauffe-eau électrique Vizengo Atlantic. Retour d’expérience plus d’un an après.

 

Pourquoi avez-vous changé de chauffe-eau ?

Tout simplement parce que notre ancien chauffe-eau ne fonctionnait plus et n’était pas réparable. C’était un chauffe-eau électrique de 300 litres, une capacité un peu grande pour nous depuis le départ de nos enfants. Nous consommions trop par rapport à nos besoins. Ce n’était pas économique.

Comment avez-vous choisi votre nouveau chauffe-eau ?

Alain et Christine ont installé un chauffe-eau électrique Vizengo.

Alain et Christine ont installé un chauffe-eau électrique Vizengo.

J’ai été me renseigner sur Internet où j’ai vu des avis positifs sur Atlantic. Et j’ai été conseillé par mon gendre qui avait le modèle Vizengo et qui en était très content. Ensuite, je suis passé par un installateur.

Pourquoi avez-vous choisi le modèle Vizengo Atlantic en particulier ?

J’ai choisi le Vizengo avec une capacité de 200 litres parce que c’est un chauffe-eau programmable, qui semblait plus économique que d’autres. Avant, sur mon ancien chauffe-eau, je n’avais pas de programmation. L’avantage du Vizengo, c’est qu’il adapte son fonctionnement à notre consommation. On programme le chauffe-eau par jour, par semaine, ce qui permet de dépenser au mieux l’électricité nécessaire pour chauffer l’eau. Il existe deux modes : « sérénité » (le chauffe-eau s’autoprogramme), ou « contrôle » (avec programmation manuelle). Je préfère le mode « sérénité », qui est un mode tout automatique. Il s’occupe de tout.

Quelles autres fonctions améliorent votre quotidien ?

Il y a le mode « absence » que j’enclenche quand on part en vacances. Il suffit d’indiquer le nombre de jours d’absence et le ballon se remet en route la veille, ce qui permet d’avoir de l’eau chaude dès le retour à la maison. Si on reçoit du monde, on peut passer en mode manuel et choisir un mode de confort plus élevé. Et on visionne facilement sur le boîtier de commandes mobile la quantité d’eau restante, le nombre de douches que l’on peut encore prendre.

Autres avantages du Vizengo : il ne fait aucun bruit et a une bonne isolation. Même si la production d’eau chaude est coupée, le ballon va conserver l’eau au chaud pendant plusieurs jours. Je m’en suis aperçu lorsque, en partant en vacances, j’avais indiqué trop de jours d’absence. En rentrant, au bout d’une semaine, il y avait toujours de la chaleur dans le chauffe-eau. C’était suffisant pour prendre une douche.

Plus d’un an après, êtes-vous satisfaits de votre choix ?

Le chauffe-eau Vizengo est doté d'un boîtier numérique très pratique d'utilisation.

Le chauffe-eau Vizengo est doté d’un boîtier numérique très pratique d’utilisation.

Oui, nous en sommes très satisfaits. Nous avons de l’eau chaude en permanence sans avoir à nous en occuper. Depuis son installation, nous n’avons eu aucun problème. Nous avons réalisé des économies d’électricité. Par contre, c’est difficile à chiffrer, étant donné que notre pavillon est en tout électrique.

Avant, comme l’ancien chauffe-eau était entartré, il mettait plus de temps à fournir de l’eau chaude. Aujourd’hui, c’est plus rapide. Notre ballon fonctionne en mode jour et nuit. Il va chauffer quand le tarif est le moins cher, en heures creuses, de 2h à 7h du matin, et de 14h à 17h. Entre temps, il reste sur l’inertie et ne consomme pas d’électricité.

Comment s’est passée l’installation du chauffe-eau ?

Deux installateurs sont venus désinstaller l’ancien chauffe-eau au sous-sol de notre maison et le remplacer par le Vizengo. Ils sont restés une heure environ.

Aurélie Charpentier © AdC

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :