le-magazine-atlantic-aides-Aides à la rénovation énergétique-PRISRénover 500 000 logements par an d’ici à 2017 et ainsi diminuer de 38 % la consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment à l’horizon 2020, tel est l’objectif fixé par le gouvernement. Les Points Rénovation Info Service, créés en septembre dernier, sont un des principaux leviers destinés à accompagner ce changement. Leur rôle : informer, rassurer, faire connaître les aides financières appropriées. Et, finalement, inciter chacun à entreprendre des travaux pour réduire sa facture énergétique. Mais en pratique, comment ça se passe ? Rencontre avec Florence Clément, Chargée de l’information grand public à l’ADEME.

Qu’est ce qu’un PRIS (Point Rénovation Info service) ?

C’est un service public gratuit destiné à donner des conseils pratiques en matière de rénovation énergétique aux particuliers, un peu

Florence Clément - ADEME

Florence Clément – ADEME

perdus dans les différentes réglementations et aides en vigueur. Il regroupe les Espaces Info Energie (EIE) soutenus par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), les guichets Anah (collectivités locales et Directions Départementales du Territoire) ainsi que les Agences Départementales d’Information sur le Logement (ADIL).

Ces structures existaient déjà auparavant. Mais chacune a ses particularités et ne s’adresse pas forcément au même public. Il n’était alors pas facile pour un particulier de savoir qui contacter pour se renseigner sur les différentes aides. Aujourd’hui, les choses sont simplifiées. Un seul numéro de téléphone* centralise les demandes et oriente vers le conseiller adapté à chaque situation. Cette simplification a porté ses fruits : les prises de rendez-vous se sont vraiment intensifiées.

Qui peut se rendre dans un PRIS (Point Rénovation Info Service) ?

Propriétaire occupant, bailleur, locataire, tout le monde peut se rendre dans un PRIS, s’il a besoin de construire ou de rénover son logement. Les demandes peuvent être juridiques (pour savoir, par exemple, ce qui est à la charge du locataire ou du bailleur), techniques, ou financières. On est en général poussé à se renseigner quand on vit dans une maison inconfortable ou pas très saine. Cela va de la sensation de froid malgré une facture de chauffage grandissante, aux dégradations liées aux problèmes d’humidité. On peut aussi chercher des renseignements sur les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performants à l’occasion d’une panne. Généralement, les gens qui viennent nous voir ont des questions précises à poser. Ils souhaitent mener des travaux de rénovation et réaliser des économies d’énergie. Et ils veulent connaître les aides financières dont ils pourraient bénéficier pour leurs projets.

Comment se passe généralement un premier rendez-vous ?

La première chose à faire est de téléphoner* pour déterminer le conseiller approprié à votre besoin. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, on vous aide par téléphone et par mail. Il vérifiera avec vous la pertinence de votre projet par rapport au but que vous recherchez. Par exemple, investir dans du double vitrage peut être moins intéressant que d’isoler ses combles. Par ailleurs, il a une vision à long terme de la rénovation énergétique. Il peut ainsi vous permettre d’engager les travaux dans un ordre logique. Enfin, il peut vous éviter certaines erreurs pouvant avoir des conséquences importantes sur votre habitat ou votre santé. Comme l’oubli d’installer une ventilation efficace en cas d’isolation renforcée.

En matière de rénovation énergétique, quelles sont les aides dont peuvent disposer les particuliers ?

Les aides à la rénovation énergétique sont nombreuses. Les PRIS sauront vous conseiller.  (© Marco2811 - Fotolia.com)

Les aides à la rénovation énergétique sont nombreuses. Les PRIS sauront vous conseiller.
(© Marco2811 – Fotolia.com)

Les aides dépendent des travaux engagés mais aussi des ressources du ménage. Globalement, il y a des aides fiscales, l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt développement durable, les certificats d’économies d’énergie, la prime rénovation énergétique de 1 350 euros, ou encore la TVA à taux réduit. Il existe également des aides locales. Il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir lesquelles vous concernent ! Nous connaissons bien le sujet et nous orientons les personnes vers les aides appropriées à leur cas. Par contre, nous n’avons aucun rôle dans leur attribution.

Quels autres soutiens pouvez-vous apporter ?

Pour obtenir vos aides financières, choisissez un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour obtenir vos aides financières, choisissez un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Nous incitons également les particuliers à choisir des professionnels de qualité. Nous les informons ainsi sur les qualifications et certifications existantes comme la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Elle atteste que les entreprises respectent des critères objectifs et transparents (formation, assurances, références, audit…). Enfin, nous sommes à même de leur fournir une fourchette de prix des travaux envisagés après déduction des aides. C’est une première estimation qui n’est pas précise mais qui donne un ordre de grandeur. Le coût de main d’œuvre peut être très différent d’un logement à un autre.

Quels équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire peuvent faire bénéficier d’aides financières ?

Celles-ci concernent principalement les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant  au bois ou autre biomasse, les équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable (ex: chauffe-eau thermodynamique), les chaudières à condensation, les chaudières à micro-cogénération gaz ou les pompes à chaleur autres que air/air. Pour bénéficier des aides financières, les travaux doivent être réalisés par des professionnels.

Propos recueillis par Aurélie Cheyssial © AdC

* 0 810 140 240 (prix d’un appel local)

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

Pour aller plus loin :