Se chauffer avec un poêle à bois est un choix judicieux, à la fois performant et écologique. Mais la qualité des granulés de bois joue aussi son rôle. Antoine vous donne ses conseils pour bien les choisir…

Le poêle à granulés est une solution performante pour chauffer un logement, en tant que chauffage principal ou d’appoint. Certains modèles, à l’image du poêle à granulés Nuance d’Atlantic, sont dotés d’une programmation horaire et d’une régulation automatisée : cela signifie que le chauffage se déclenche ou s’arrête selon vos besoins. Autre avantage de ce poêle à granulés, son autonomie de 42 heures en fonctionnement ! Optez toujours pour un poêle labellisé Flamme Verte, sept étoiles au minimum.

Des granulés d’origine France

Pour améliorer les performances de votre appareil, faire des économies et préserver l’environnement, il est important de veiller à la qualité de ses granulés – aussi appelés pellets. Ces derniers sont formés de sous-produits du bois : copeaux, sciures, petits morceaux de troncs et branches séchés puis hachés… Soyez très attentif au lieu de stockage : les granulés doivent être tenus dans un lieu sec car l’humidité réduit sensiblement leurs performances. Le choix d’un chauffage au bois écologique invite à prolonger cette démarche en sélectionnant un combustible fabriqué à proximité de chez soi ou à défaut, d’origine française. Les transports seront ainsi réduits. Les fabricants français sont en outre soumis à des normes, gages de qualité.

Choisir des granulés d’origine française : un gage de qualité.

Granulés de bois : les critères

Le taux d’humidité des granulés est à observer avant l’achat. Pour une bonne combustion, on privilégie un taux maximal de 10%. Le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) représente la qualité énergétique des granulés de bois. Plus il est élevé, meilleures seront les performances ! Côté essences de bois, il est préférable de choisir des résineux plutôt que des feuillus : ils génèrent moins de cendres. Les fabricants indiquent d’ailleurs le taux de cendres : il doit être le plus faible possible, entre 0,3 et 0,7%.

Granulés de bois certifiés : la sécurité

Il existe plusieurs normes de certification pour attester du niveau de qualité des produits. Pour une chaudière à granulés, privilégiez la Norme européenne EN 303.5. Pour un poêle à granulés, optez pour la Norme européenne EN 14785.

Trois autres normes sont intéressantes à prendre en compte, en complément :

NF biocombustibles solides granulés : créée en 2008 par l’institut technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement et en partenariat avec l’AFNOR, cette norme certifie l’absence de traitement chimique, un taux d’humidité correct (entre 8 et 10%), la durabilité mécanique ou encore la densité des pellets, qui a une incidence sur le taux de particules fines.

EN Plus est l’équivalent européen de la Norme Française.

DIN Plus : cette norme de référence européenne, créée en Allemagne, est également équivalente à la norme française.

Noëlle Hermal © AdC

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :