La pompe à chaleur est une solution très compétitive et écologique pour chauffer un logement, elle peut en outre assurer la production d’eau chaude. La chaudière fioul implique le recours à une énergie assez coûteuse mais les derniers modèles se révèlent bien plus performants que les chaudières d’autrefois… Petit comparatif pour vous aider à choisir !

La pompe à chaleur : l’énergie à petit prix

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur : les PAC air/air et air/eau puisent les calories gratuites présentes dans l’air, tandis que la PAC géothermique capte les calories présentes dans le sol. Pour envisager la consommation d’énergie d’une pompe à chaleur, il est impératif d’étudier différents paramètres. La puissance de la PAC est le premier point à prendre en compte, le modèle et le réglage interviennent également. La taille du logement est un autre critère important puisque la consommation est relative à la surface à chauffer. Enfin, le niveau d’isolation de la maison et la région d’habitation sont deux autres points susceptibles de faire évoluer sensiblement la consommation énergétique.

Prix PAC : un cas précis

Le grand intérêt de la pompe à chaleur est son coefficient de performance (COP), qui peut atteindre des valeurs de 300% – on parle alors d’un COP de 3. Concrètement, cela signifie que pour 1 kW d’énergie consommée, la PAC restitue 3 à 5 kW, en fonction des modèles. Dans sa fiche technique « Les pompes à chaleur électriques pour l’habitat individuel », l’Ademe indique que le budget de fonctionnement pour une pompe à chaleur varie « entre 3 et 7€/m² par an pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire hors abonnement d’électricité ». Si le prix d’achat d’une pompe à chaleur est relativement élevé (10 000 à 15 000€), sachez que des aides financières existent. La PAC est, entre autres, éligible au CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique). A la clé, un crédit d’impôt de 30% !

La chaudière fioul Axeo Condens d’Atlantic, un modèle performant pour assurer votre chauffage.

La chaudière fioul : optez pour un modèle à condensation

La chaudière fioul 2018 est bien différente de celle que l’on trouvait dans les maisons il y a vingt ou trente ans. Pour un chauffage performant et économique, tournez-vous vers les modèles de chaudières fioul à condensation. Ils ont l’avantage de récupérer la chaleur générée par la combustion du fioul, ce qui leur permet d’atteindre un rendement supérieur à 100%. Ainsi, la chaudière fioul Axeo Condens d’Atlantic affiche un rendement jusqu’à 103%, pour un bon confort thermique.

Moins coûteuse à l’achat qu’une PAC (comptez un budget entre 6 000 et 10 000€), ce type de chaudière nécessite un budget non négligeable pour l’approvisionnement en fioul. En ce mois de mars 2018, le prix au litre est de 0,819€. Tout comme avec la PAC, la consommation d’une chaudière fioul varie selon la superficie de la maison, le niveau d’isolation, la région… On estime cependant qu’un foyer consomme entre 1500 et 2500 litres de fioul par an, soit un budget variant de 1220 à 2000€ environ. A noter : depuis le 1e janvier 2018, le fioul domestique est impacté par la hausse de la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques). En 2017, cette taxe s’élevait à 285€ pour 2000 litres. Elle atteint cette année 374€, soit une augmentation de 89€…

Comme la PAC, la chaudière fioul à condensation donne droit à des aides financières. Attention, néanmoins : le CITE 2018 inclut ce type d’équipement jusqu’au 30 juin seulement, avec un crédit d’impôt à 15%.

Noëlle Hermal © AdC

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :