le-magazine-atlantic-quel-chauffage-choisirVous souhaitez rénover votre installation de chauffage ? Electricité, gaz, fioul, énergies renouvelables… Différentes solutions utilisant ces énergies s’offrent à vous pour chauffer votre maison. Tour d’horizon pour vous aider à faire votre choix.

Quelle que soit l’énergie utilisée aujourd’hui pour chauffer votre logement, son prix n’est malheureusement pas prêt de baisser. Une raison supplémentaire de changer votre installation existante pour un modèle plus performant. Il vous garantira une baisse de vos consommations énergétiques et donc de votre facture de chauffage. Tout en améliorant votre confort à la maison. Encore faut-il bien choisir votre mode de chauffage !

« Le type de chauffage dont vous disposez aujourd’hui va vous orienter dans votre choix », stipule Yves Fanton d’Andon, responsable marketing stratégique chez Atlantic.

 

1. Si vous disposez d’une solution de chauffage électrique…

ambiance-Maradja-45

En choisissant un radiateur chaleur douce muni du pilotage intelligent, vous pourrez voir votre facture de chauffage baisser de 45 % !

Votre maison est équipée en chauffage électrique ? Vous avez alors tout intérêt à rester en électrique. Tout simplement parce qu’une modification de votre installation serait beaucoup trop coûteuse. Elle vous imposerait en outre des travaux lourds, avec un impact important sur votre décoration intérieure.

Pour choisir vos nouveaux radiateurs électriques, prenez en compte votre rythme de vie (régulier, irrégulier), l’isolation de votre maison, vos besoins en confort pièce par pièce. Sans oublier les économies souhaitées et votre budget. En fonction, votre installateur vous aiguillera vers l’achat d’un panneau rayonnant, d’un radiateur chaleur douce inertiel, réactif, ou à double corps de chauffe, ou – encore mieux – vers des appareils munis du pilotage intelligent. Ces derniers s’adaptent à votre rythme de vie. Ils s’autoprogramment sans le moindre effort de votre part, et détectent les ouvertures et fermetures des fenêtres. Votre installateur vous conseillera également sur la puissance nécessaire à choisir.

A choisir si : vous êtes équipé en chauffage électrique et que vous souhaitez réaliser des économies d’énergie.

Avantages : vous pouvez changer vos radiateurs progressivement, pièce par pièce. Rénover votre installation vous permettra de réduire votre facture de chauffage et d’améliorer votre confort thermique. En installant par exemple des radiateurs chaleur douce muni du pilotage intelligent, votre facture de chauffage diminuera jusqu’à 45 % !

 

Quel chauffage choisir © Gina Sanders - Fotolia.com

Que vous ayez un chauffage sur boucle d’eau chaude ou un chauffage électrique, faites vous conseiller par un installateur compétent. (© Gina Sanders – Fotolia.com)

2. Si vous disposez d’une solution de chauffage avec une boucle d’eau chaude…

Votre logement est chauffé au gaz ou au fioul ? Deux choix s’offrent à vous :

  • Vous conservez votre énergie actuelle (gaz ou fioul), et remplacez votre chaudière vieillissante par une chaudière à condensation. Au préalable, demandez à votre installateur de vérifier que votre installation de radiateurs est compatible avec la chaudière à condensation. Rassurez-vous, elle l’est dans la majorité des cas. Sinon, il vous faudra prévoir des travaux d’isolation ou remplacer tout ou partie de vos radiateurs pour qu’ils soient adaptés. Afin de réduire votre facture, « vous pouvez également installer un thermostat d’ambiance programmable, ainsi que des robinets thermostatiques sur vos radiateurs», conseille Yves Fanton d’Andon.

A choisir si : votre budget est restreint. Dans ce cas, la chaudière à condensation constitue la solution la plus intéressante en termes d’investissement.

Avantages : vous réaliserez d’importantes économies d’énergie (jusqu’à 35 %) par rapport à votre ancienne chaudière, pour un budget raisonnable.

Inconvénients : ce n’est pas une solution très économe en CO2. Elle nécessite par ailleurs de souscrire à un double contrat : gaz ou fioul, et électricité.

  • PAC Alfea Excellia_visuel_ambiance

    Les solutions à énergie renouvelable, comme la pompe à chaleur Alfea Excellia d’Atlantic, sont aussi une bonne option.

    Vous remplacez votre chaudière gaz ou fioul par une solution à énergies renouvelables. Ici, vous avez le choix entre une pompe à chaleur aérothermique air/eau, et une pompe à chaleur hybride.

    • La pompe à chaleur air/eau est constituée d’une unité intérieure qui viendra prendre la place de votre ancienne chaudière, et d’une unité extérieure. La pompe à chaleur récupère les calories présentes dans l’air extérieur pour venir chauffer votre circuit de chauffage.

A choisir si : vous êtes au gaz naturel et vous souhaitez que votre installation émette moins de CO2.

Avantages : vous diviserez votre facture énergétique par trois en moyenne. Vous aurez une performance meilleure qu’avec une chaudière classique, et moins de frais de maintenance. Vous n’aurez plus d’abonnement au gaz. La pompe à chaleur pourra également être utilisée pour chauffer votre eau.

Inconvénients : Une pompe à chaleur est cependant plus chère qu’une chaudière à condensation. Il faut avoir un emplacement à l’extérieur pour installer l’unité extérieure. 

  • La pompe à chaleur hybride est composée d’une pompe à chaleur et d’une chaudière gaz ou fioul. La pompe à chaleur fonctionne en priorité. La chaudière gaz ou fioul prend la relève uniquement en cas de grand froid pour vous assurer un confort thermique constant. « C’est la solution la plus intéressante en termes de retour sur investissement. En particulier si vous êtes équipé en fioul ou en GPL », souligne Yves Fanton d’Andon.

A choisir si : vous êtes en fioul ou en GPL.

Avantages : vous aurez un retour sur investissement certain et rapide.

Inconvénients : il faut avoir de la place à l’extérieur pour installer l’unité extérieure de la pompe à chaleur. 

 

3. Si vous souhaitez une solution d’appoint pour votre salon…

poele-granules-nuance

Le poêle à granulés peut constituer une bonne solution d’appoint dans votre salon.

Vous avez du mal à chauffer votre salon et envie de baisser votre facture de chauffage ? Vous pouvez opter pour deux solutions.

  • Le poêle à bois: il apportera une chaleur agréable à votre salon et le plaisir du feu de bois. Au bilan carbone neutre, le poêle à granulés offre un rendement supérieur aux bûches classiques et une meilleure puissance de chauffe. Bon marché, les granulés de bois se trouvent facilement. Le poêle à granulés assurera un bon chauffage d’appoint dans votre salon afin de réduire vos consommations énergétiques dans cette pièce.

A choisir : si vous habitez en maison.1515

Avantages : vous bénéficierez d’une chaleur agréable dans votre salon et diminuerez votre facture de chauffage.

  • La pompe à chaleur air/air : idéale si vous êtes en électrique. La pompe à chaleur air/air chauffera uniquement votre salon. Elle viendra remplacer le chauffage électrique de cette grande pièce à vivre pour une consommation deux à trois fois moindre !

A choisir : si vous avez un grand salon et souhaitez réduire vos dépenses énergétiques dans cette pièce.

Avantages : petit plus si vous habitez dans une région chaude, la pompe à chaleur air/air assurera la climatisation de votre pièce l’été.

Aurélie Charpentier © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :