le-magazine-atlantic-eco-systemeVous vous demandez ce que deviennent vos vieux radiateurs ou votre chauffe-eau en fin de vie ? Sachez que depuis novembre 2006, un dispositif a été mis en place à l’échelle nationale pour collecter, dépolluer et recycler les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE). Jean-Paul Auberger, responsable de la relation producteurs chez Eco-systèmes, vous dit tout en matière de gestion des déchets.

Pouvez-vous nous présenter Eco-systèmes ?

Eco-systèmes est une société à but non lucratif fondée en 2005 et agréée par les pouvoirs publics. Elle poursuit une mission d’intérêt général qui consiste à collecter, dépolluer et recycler les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE), à l’exception des lampes. A l’instar de vos appareils de chauffage, de vos chauffe-eau électriques et thermodynamiques, ou encore de vos produits de ventilation. En 2013, nous avons collecté 341 000 tonnes ce qui correspond à plus de 42 millions d’anciens appareils. Soit 7 kg de DEEE  par habitant.

 

Jean-Paul Auberger

Jean-Paul Auberger – Eco-systèmes

Que deviennent les anciens équipements de confort thermique que nous remplaçons ?

Lorsque vous faites appel à un électricien ou à un plombier, par exemple pour installer un radiateur, votre facture comporte une éco-participation. Celle-ci varie entre 8 centimes et 6 euros selon la complexité de dépollution et la taille de votre appareil. Ce montant sert à  financer la collecte, la dépollution et le recyclage de votre appareil usagé. A l’instar du vieux radiateur que vous remplacez.

 

Comment cela fonctionne-t-il concrètement ?

Par exemple, une fois votre nouveau radiateur posé, votre installateur reprend votre ancien convecteur gratuitement pour le remettre à la filière de recyclage. Si l’installateur est déclaré comme point de collecte, Eco-systèmes viendra enlever votre convecteur directement chez lui. Sinon, il peut le déposer soit chez son grossiste, soit dans une déchèterie réservée aux professionnels. Une fois le produit collecté, Eco-systèmes l’acheminera dans un centre de traitement qui prendra en charge sa dépollution et son recyclage.

 

Logo-ES-avec-bloc-marque1

Grâce à Eco-systèmes, plus de 90 % des convecteurs sont aujourd’hui recyclés.

Comment se déroule le recyclage ?

Une fois dépollués, les composants du produit, comme les métaux et les plastiques, sont triés et isolés. Aujourd’hui, nos technologies nous permettent de recycler plus de 90 % d’un convecteur ! Le recyclage donne une seconde vie aux matériaux et les transforme en certaines pièces destinées à l’industrie automobile ou à la construction. Le plastique pourra ainsi être réutilisé pour les pare-chocs de voitures. Les éléments qui ne pourront pas être recyclés serviront à produire de l’énergie. Et le reste sera éliminé dans le strict respect des normes environnementales.

 

Quel est le rôle d’Eco-systèmes dans cette filière ?

Pastille Recyclage Garanti Eco-systemesLa règlementation impose aux fabricants – comme Atlantic – de prendre en charge la fin de vie des équipements mis sur le marché. En adhérant chez Eco-systèmes, ils bénéficient de notre expertise. Grâce à l’éco-participation réglée par le consommateur sur l’achat d’un équipement neuf, nous finançons la collecte et le recyclage des déchets en respectant les critères de traitement les plus stricts. Nous aidons aussi les industriels à éco-concevoir leurs produits. L’idée étant de proposer des équipements dont les composants pourront être récupérés facilement en vue de leur recyclage.

Enfin, sur le terrain, nous déployons des efforts considérables pour faciliter la collecte, aussi bien auprès des installateurs, des communes, que des particuliers. L’enjeu est à la fois d’informer l’utilisateur et de lui simplifier ses démarches. Vous devez pouvoir facilement vous séparer des produits dont vous n’avez plus l’utilité. Eco-systèmes travaille d’ailleurs en partenariat avec les réseaux de l’Economie Sociale et Solidaire, comme Emmaüs et Envie. Avec un objectif : favoriser la réutilisation de certains équipements électroménagers et prolonger la durée de vie de ces derniers.

 

Quelles relations avez-vous avec le groupe Atlantic ?

Nos relations sont très proches puisque le groupe s’est investi à nos côtés dès la mise en place de la filière en 2006. Nous travaillons ensemble sur des sujets d’éco-conception. Nous œuvrons aussi pour développer des actions communes de collecte, soit sur chantiers, soit directement auprès des installateurs, pour les aider à remettre les équipements à la filière, et ainsi respecter la réglementation. Un objectif ambitieux que nous partageons ensemble  au quotidien !

Propos recueillis par Aurélie Charpentier © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

Pour aller plus loin :