La qualité de l’eau a des conséquences sur votre système de production d’eau chaude sanitaire. Perte de performance, diminution de sa durée de vie, formation de tartre en excès, corrosion… Faisons le point !

Vous n’y prêtez peut-être pas attention, mais la qualité de l’eau a un impact non négligeable sur la durée de vie et la performance de votre chauffe-eau. Première chose à faire : renseignez-vous sur la qualité de votre eau !

Comment connaître la qualité de votre eau ?

Vous pouvez vous rendre sur le site du Ministère de la Santé. En renseignant votre commune d’habitation, vous trouverez tous les renseignements sur votre eau. Vous pouvez également appeler directement votre mairie. Enfin, des cartes de qualité de l’eau sont disponibles en ligne. Vous apprendrez ainsi si l’eau sanitaire de votre habitation est très agressive (très douce), agressive (douce), équilibrée ou entartrante (dure). Car la qualité de l’eau diffère fortement d’une région à une autre.

Les différents types d’eau

La dureté ou titre hydrotimétrique de votre eau se classe de la façon suivante :

  • Entre 0 et 6 °F : eau très agressive ou très douce
  • Entre 6 et 15 °F : eau agressive ou douce
  • Entre 15 et 25 °F : eau équilibrée
  • Entre 25 et 35 °F : eau moyennement dure ou entartrante ou calcaire
  • Plus de 35 °F : eau dure ou très calcaire

    Le chauffe-eau Vizengo d’Atlantic est doté de la technologie ACI hybride : une efficacité, quelle que soit la qualité de l’eau.

Les risques encourus par votre chauffe-eau

Si votre eau est dite très agressive ou agressive, votre chauffe-eau risque de percer sous l’effet de la corrosion.

Si votre eau est entartrante et que le tartre se forme en trop grande quantité, votre chauffe-eau sera moins performant.

Si votre eau est équilibrée, votre chauffe-eau encourt peu de risques. Vous bénéficiez ainsi d’une qualité d’eau optimale.

Bien choisir votre chauffe-eau

Pour maximiser la performance et la durée de vie de votre chauffe-eau, choisissez-le en fonction de la qualité de votre eau. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander l’avis d’un installateur professionnel.

Les adoucisseurs d’eau ne sont pas forcément à conseiller. En effet, contrairement aux idées reçues, le calcaire – en quantité raisonnable – permet de former une couche protectrice sur les parois de la cuve de votre chauffe-eau, le protégeant ainsi de la corrosion. Une eau trop douce sera alors néfaste à votre appareil.

Des technologies ont été conçues par les fabricants pour améliorer la durée de vie de votre chauffe-eau. A l’instar des résistances blindées, des résistances stéatites ou encore de la technologie ACI Hybride d’Atlantic. Premier avantage de cette solution : l’ACI Hybride convient à tous les types d’eau, protégeant ainsi votre chauffe-eau quelle que soit la dureté de votre eau, de la plus agressive à la plus entartrante. Deuxième avantage : elle augmente la durée de vie de votre équipement. Ainsi un chauffe-eau équipé de la technologie ACI Hybride durera en moyenne jusqu’à deux fois plus longtemps qu’un chauffe-eau classique ! De quoi vous inciter à bien choisir votre chauffe-eau en fonction de la qualité de votre eau.

Aurélie Charpentier © AdC

Les solutions Atlantic : 

A lire aussi dans le Magazine :