Connaissez-vous le passeport rénovation énergétique ? Lancé fin 2015, il concerne tous les particuliers en quête de conseils et d’informations sur leurs travaux de rénovation énergétique. Le point sur ce nouvel outil qui devrait vous aider à y voir plus clair et à sauter le pas pour l’amélioration de l’habitat.

Passeport Rénovation : qu’est-ce que c’est ?

Expérimenté en novembre 2015 dans dix territoires volontaires* par le ministère de l’écologie et le fournisseur d’énergie ENGIE, le passeport rénovation énergétique s’étend petit à petit à la France entière. L’idée : aider les particuliers à définir les travaux de rénovation énergétique à réaliser chez eux et les accompagner dans leurs aides au financement. Financé par les Certificats d’Economies d’Energie (CEE), et donc par des entreprises comme ENGIE ou encore Direct Energie, ce passeport se présente comme un outil d’accompagnement et d’incitation à la rénovation.

Passeport Rénovation : quelles aides pour le particulier ?

Il s’agit bien d’aider les particuliers à mieux s’y retrouver dans leurs démarches, aussi bien dans la priorisation des travaux à réaliser, dans le choix des professionnels compétents, que dans les aides financières auxquels ils ont droit. Pas facile en effet de déterminer aujourd’hui quels travaux sont prioritaires par rapport à d’autres quand on est néophyte en la matière. Pas facile non plus de connaître toutes les démarches administratives à accomplir pour bénéficier d’aides financières (crédit d’impôt pour la transition énergétique, prime rénovation énergétique…). Devant l’ampleur de la tâche, nombreux sont ceux qui baissent les bras et abandonnent leurs projets. Le Passeport Rénovation se présente donc comme un outil simple centralisant toutes vos questions en matière de travaux d’amélioration de l’habitat.

La rénovation énergétique d’un logement, une manière fiable de réaliser des économies.

Passeport Rénovation : un accompagnement dans la rénovation logement

Première étape du Passeport Rénovation : un audit énergétique de votre domicile. Cet audit sera ensuite suivi de conseils et préconisations en matière de travaux à réaliser. Quels équipements changer ? Quels nouveaux équipements choisir ? Quid de l’isolation ? Quelles sont les priorités ? Puis vous obtiendrez des conseils pour financer votre projet (aides financières, échéancier…). Enfin, vous pourrez consulter des devis de professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et les comparer avant de faire votre choix. A noter : vous n’avez aucune obligation de réaliser les travaux préconisés par le Passeport Rénovation, si vous changez d’avis.

Passeport Rénovation : où se renseigner ?

Des informations sont disponibles sur le site Mon Passeport Rénovation. Ce service, financé par le programme de Certificats d’Economies d’Energie, est gratuit pour le particulier. Il serait donc dommage de ne pas en profiter ! Pensez aussi à vous renseigner auprès d’un PRIS (Point Rénovation Info Service) proche de chez vous.

Aurélie Charpentier © AdC

* la Ville de Rouen, Saint-Etienne Métropole et Parc naturel régional du Pilat, Clermont Communauté et Saint Jacques Plus (ville de Clermont Ferrand), la Communauté urbaine de Bordeaux, la Communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre, le Grand Poitiers, Mulhouse Alsace Agglomération, Alès Agglomération, Avignon et Grand Avignon.

Les solutions Atlantic : 

A lire aussi dans le Magazine :