le-magazine-atlantic-Pourquoi-choisir-un-poele-a-granules-en-chauffage-d-appoint4Vous souhaitez doter votre maison d’un chauffage d’appoint ? Pourquoi ne feriez-vous pas installer un poêle à bois chez vous, et en particulier un poêle à granulés ? Il représente une solution idéale l’hiver. Confort, économies, simplicité d’utilisation et écologie font partie de ses avantages. Le point avec Quentin Daubignard, Chef de produits Chaudières domestiques Fioul et Bois chez Atlantic.

Le poêle à bois, idéal en chauffage d’appoint

Photo Quentin Daubignard

Quentin Daubignard – Atlantic

Si vous cherchez à faire installer un chauffage d’appoint chez vous, pensez au poêle à bois, et en particulier au poêle à granulés (aussi appelés pellets). Plus performant qu’un poêle à bûches, il est par ailleurs autonome et programmable. Le poêle à granulés vous apportera ainsi une chaleur agréable tout en vous simplifiant la vie. Il vous permettra de mieux chauffer votre salon tout en réalisant des économies sur votre facture de chauffage.

Il concilie plaisir du feu de bois et confort thermique. « Le poêle à granulés apporte une sensation de verre soufflé chaud très agréable qui rappelle le feu de cheminée. On  a également le plaisir d’une flamme dans son salon, ce que l’on n’a pas avec des radiateurs ! », confie Quentin Daubignard, Chef de produits Chaudières domestiques Fioul et Bois chez Atlantic.

Réservé de préférence aux maisons individuelles, le poêle à granulés de bois s’adapte à tous les types de chauffage existant, aussi bien électrique qu’à boucle d’eau chaude.

 

Les avantages écologiques et économiques du poêle à bois

poele-granules-nuance

Design, le poêle à granulés est également écologique et économique. A l’instar du poêle Nuance d’Atlantic.

Sachez tout d’abord que « le bois constitue l’une des énergies les moins chères du marché, rappelle Quentin Daubignard. C’est en outre une source d’énergie propre, au bilan carbone neutre ». Il s’agit donc d’une solution de chauffage d’appoint à la fois économique et écologique. Vous réaliserez jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage, selon votre habitation et son isolation.

Autre avantage : contrairement au poêle à bûches, le poêle à granulés est programmable. « Une fois le poêle chargé, il peut fonctionner de lui-même en continu pendant plus de 40 heures », explique le Chef de produits. Il démarre et s’arrête automatiquement en fonction de la température de consigne que vous avez définie. Il ajuste ainsi sa consommation de pellets en fonction de la température de la pièce. Résultat : si un poêle à bûches doit être rechargé toutes les trois heures environ, vous n’aurez qu’à remettre des granulés dans votre poêle à granulés tous les deux ou trois jours si vous habitez en maison neuve. De quoi profiter de l’effet « feu de bois » sans en subir les contraintes !

Enfin, le prix d’un poêle à granulés est raisonnable, à partir de 3 000 €. Comptez par exemple 3 492 € HT pour le poêle à granulés Nuance d’Atlantic. Bon à savoir : vous bénéficiez d’un crédit d’impôt transition énergétique de 30 % sur l’achat de votre appareil. Vous avez également droit à un éco-prêt à taux zéro, à une TVA à taux réduit de 5,5 %, ainsi qu’aux Certificats d’économies d’énergie ou Primes Energie. Sans oublier les aides de l’Anah si vous avez un revenu modeste. De quoi adoucir votre achat.

 

Le poêle à granulés : une utilisation facile au quotidien

Finie la corvée de bois avec le poêle à granulés ! « Les granulés sont vendus par sacs de 15 kg », note Quentin Daubignard. Le réservoir des poêles faisant généralement 20 kg, vous n’avez pas besoin d’attendre qu’il soit vide pour le remplir et vider un sac entier. En outre, vous pouvez très bien ranger vos granulés dans un joli panier en osier à côté de votre poêle à granulés design, et ensuite remplir le réservoir à la pelle.

Les granulés de bois sont beaucoup moins salissants que les bûches. De quoi vous simplifier la vie !  (© alain wacquier - Fotolia.com)

Les granulés de bois sont beaucoup moins salissants que les bûches. De quoi vous simplifier la vie !
(© alain wacquier – Fotolia.com)

Fabriqués à partir de bois compacté, les granulés sont beaucoup moins salissants que les bûches. Le taux de cendre est donc très faible. Lorsque le réservoir est vide, le poêle émet un signal sonore et lumineux. Il suffit à lors de le recharger. Pour l’entretien, il vous faut simplement enlever le cendrier,  le vider, le remettre en place, puis nettoyer la vitre de temps en temps avec un chiffon humide. « Vous pouvez tenir une semaine sans avoir à nettoyer le cendrier », ajoute Quentin Daubignard. Contrairement à un poêle à bûches qui nécessite un entretien quasiment quotidien.

Pour l’entretien annuel et le ramonage des conduits, il vous faudra faire appel à un professionnel une à deux fois par an, selon votre département.

Enfin, pour acheter vos granulés, rien de plus simple. Vous en trouverez dans les stations-services, supermarchés et grandes surfaces de bricolage. Préférez les pellets certifiés NF, DIN+ et EN+. Ces certifications vous garantiront une bonne combustion.

Aurélie Charpentier © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :