L’application Cozytouch, lancée fin 2015 par Atlantic, est un outil précieux pour exploiter au mieux sa maison connectée et intelligente. Une nouvelle version sera proposée très prochainement. Thibault Malherbe, chef de produit Connectivité chez Atlantic, nous présente les avantages de cette V2 !

Quelles sont les fonctionnalités nouvelles, dans cette dernière version de Cozytouch ?

Nous avons intégré de nouvelles fonctions dans l’application, avec plus d’intelligence. La première est la géolocalisation. Elle permet à un utilisateur de définir sa zone d’habitation, de travail, de sport, sa résidence secondaire… Les appareils dotés de capteurs, comme les radiateurs, calculent la distance qui les sépare du smartphone du client et peuvent donc se déclencher ou se couper en fonction de l’endroit où il se trouve. La deuxième nouveauté s’appuie là encore sur les capteurs de l’objet connecté, détecteurs de présence. Des notifications peuvent être envoyées, par exemple si une pièce est chauffée alors que personne ne s’y trouve. La notification vous conseillera alors de changer la programmation ou de couper le chauffage pour réaliser des économies d’énergie. Enfin, Cozytouch intègre maintenant un indicateur de qualité de l’air. Une start-up nous fournit des mesures de qualité de l’air, basées sur plusieurs types de polluants. Nous remontons cette information sur l’appli avec des codes couleurs : l’utilisateur peut facilement vérifier quelle est la qualité de l’air de sa ville et nous lui indiquons à quel moment il est intéressant de déclencher sa ventilation ou quand il est bon d’ouvrir ses fenêtres…

Thibault Malherbe, chef de produit Connectivité chez Atlantic

La domotique permet d’optimiser ses dépenses énergétiques mais est-il possible de paramétrer les fonctionnalités de l’application, si l’on souhaite préserver ses informations personnelles ?

Le client a la main sur son appli : il peut adapter Cozytouch selon ses préférences. On peut donc choisir de ne pas recevoir de notifications ou ne pas se géolocaliser. A l’inverse, pour ceux qui le désirent, Cozytouch propose la création d’une programmation automatique à partir de quelques questions : l’heure du lever et de départ au travail, la présence à la maison pendant le week-end… Ces éléments permettent de déterminer le rythme de vie des habitants pour mieux répondre à leurs besoins en termes de confort. Dernier changement, il est maintenant possible de gérer deux installations – si l’on possède une résidence secondaire, par exemple. Avec la V1, il était nécessaire de créer deux comptes distincts, ce qui était moins pratique pour suivre son équipement domotique.

Quelles ont été les équipes mobilisées sur le développement de cet accessoire domotique ?

Les équipes connectivité d’Olivier Finot, dans la branche ELCO (Electronics & Connectivity) d’Atlantic, étaient à la maîtrise d’œuvre. Les différents services marketing des produits connectés (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation et ventilation, pompe à chaleur et chaudière), ainsi que le marketing international, ont été sollicités. Par ailleurs, nous avons été accompagnés par des agences pour la réalisation des maquettes graphiques et le développement de l’application en elle-même. Nous avons totalement repensé son design.

Propos recueillis par Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :