le-magazine-atlantic-Ma-maison-pour-agir-pour-faire-rimer-economies-et-confort-thermiqueConvaincue que la meilleure preuve réside dans l’exemple, l’initiative « Ma maison pour agir » est une vraie maison, habitable, équipée et fonctionnelle, qui sillonne la France. Avec un objectif : démontrer qu’il est aujourd’hui facile de conjuguer un habitat confortable et une faible facture énergétique. Démonstration.

Une maison qui produit plus d’électricité qu’elle n’en consomme, ce n’est pas de la science-fiction ! Et « Ma maison pour agir » en fait la démonstration. Cette maison itinérante à ossature en bois de 70 m², dotée de technologies déjà commercialisées et accessibles à tous, est composée de trois modules qui se montent en une demi-journée seulement. Véritable vitrine pédagogique, elle a été élaborée en 2009 à l’initiative du journaliste scientifique Michel Chevalet. Son idée : informer et expliquer aux Français les enjeux liés aux réglementations thermiques issues du Grenelle de l’Environnement.

Plan Ma maison pour agir 3

Atlantic est partenaire de « Ma maison pour agir », initiative visant à expliquer aux Français les enjeux de la réglementation thermique, grâce à une maison itinérante.

Convaincue de l’intérêt des énergies renouvelables, la marque Atlantic est d’ailleurs partenaire de cette opération. « Ma maison pour agir » est ainsi dotée d’une pompe à chaleur, d’un chauffe-eau thermodynamique et d’une VMC double flux Atlantic.

Conçu à l’origine en respect des normes Bâtiment basse consommation érigées par le Grenelle de l’Environnement et la Règlementation Thermique 2012 (RT 2012), le concept suit les évolutions réglementaires. Il en est ainsi déjà à sa troisième version. Bâtiment à énergie positive, ou BEPOS (il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme), Ma maison pour agir n°3 anticipe sur la règlementation thermique 2020 (RT 2020). Elle propose en outre un contenu pédagogique dédié à la rénovation énergétique.

 

Une exposition itinérante

Ma maison pour agir 3 OK

« Ma maison pour agir » expose des solutions écologiques et économiques pour la maison.

Qu’est-ce qu’un pont thermique ? Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Combien d’énergie produisent les 12 m² de panneaux photovoltaïques de la maison ? Quelle quantité d’eau chaude est offerte par les 4 m² de capteurs solaires thermiques ? Pour répondre à ces questions, la maison se visite comme une exposition.

Quizz, panneaux, mobiliers interactifs, maquettes, les solutions techniques sont présentées de façon vivante. Objectif : faire connaître aux visiteurs les moyens de réduire leur empreinte environnementale, de la construction de leur habitat à leurs comportements quotidiens dans chacune des pièces à vivre de la maison.

 

De la transition énergétique à la transition écologique

Cette année, la maison prendra ses quartiers à Treillière en région Nantaise à la mi-janvier, pour se rendre ensuite, courant mars, à Beauvais, à la rencontre des Picards.

Une quatrième maison est déjà en cours de construction. Toujours à énergie positive, cette maison dépassera la seule question énergétique pour aborder également les notions de transition écologique. Le public sera ainsi informé sur l’empreinte écologique des matériaux de construction et des équipements, de leur fabrication jusqu’à leur recyclage.

Aurélie Cheyssial © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

Pour aller plus loin :