Les températures commencent à chuter… et l’envie d’un bon feu de bois se fait sentir. Pourquoi ne pas investir dans un poêle à bois ? Il s’adapte à vos besoins aussi bien en chauffage d’appoint qu’en solution de chauffage principal. Antoine l’installateur vous éclaire sur le sujet !

Poêle à bois : pour qui ?

Le poêle à bois convient aussi bien en solution de chauffage principal qu’en solution d’appoint. Tout dépend en fait de la superficie de votre maison et de son isolation. Si vous emménagez dans une maison neuve de moins de 100 m² et répondant aux dernières normes en matière d’isolation, vous pouvez très bien faire de votre poêle à bois votre mode de chauffage principal. En optant pour un modèle performant, il chauffera l’ensemble de votre logement.

Le poêle à bois Nuance d’Atlantic, esthétique et performant.

Par contre, si vous habitez dans une grande maison de plus de 100 m² ou/et dans une maison ancienne mal isolée, votre poêle à bois sera insuffisant pour garantir votre confort l’hiver. Vous pourrez donc installer un poêle à bois, mais uniquement en solution d’appoint dans votre salon. Il vous permettra de bénéficier de la chaleur d’un bon feu de bois tout en diminuant sensiblement vos consommations énergétiques traditionnelles.

Poêle à bois : comment choisir ?

Pour faire votre choix et procéder à la pose, faites-vous aider par un installateur qualifié. Il saura vous conseiller en fonction de votre habitation, de vos besoins et attentes. Le modèle le plus pratique ? Le poêle à granulés. Programmable, il adapte son fonctionnement selon la température de consigne et votre rythme de vie. Il démarre et s’arrête ainsi de lui-même, sans que vous ayez besoin d’y toucher. Plus propre et plus autonome qu’un poêle à bûches, il rejette moins de cendres et n’a besoin d’être rechargé en granulés qu’au bout de deux ou trois jours. Ainsi, le poêle à bois Nuance d’Atlantic assure une autonomie de 42h en fonctionnement ! Dans tous les cas, optez pour un modèle doté du label Flamme Verte et ayant au minimum 7 étoiles.

Aurélie Charpentier © AdC – L’Agence de Contenu

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :